Accueil / Tous les mots du dictionnaire / fortune
fortune [fɔʀtyn] n. f.
 I   1 littér. Puissance fictive et mystérieuse qui dispense au hasard les biens et les maux.  chance, hasard. Les caprices de la fortune. Être défavorisé par la fortune.  prov. La fortune sourit aux audacieux : avec de l’audace et de la détermination, on arrive à de grandes choses.  (avec une majusc.) Divinité antique qui incarnait cette puissance. Statue de la Fortune.  2 Tour favorable ou défavorable que prend une situation.  chance, hasard. Avoir l’heureuse, la mauvaise fortune de. Il « ne saisit pas la fortune que la chance lui tend » (R. Lemelin, 1948).  (expressions)  Bonne fortune : chance heureuse; spécialt succès amoureux. « un jeune homme connu pour ses bonnes fortunes » (U. Paquin, 1923).  Faire contre mauvaise fortune bon cœur : ne pas se laisser décourager par l’adversité.  Tenter, chercher fortune : rechercher les occasions susceptibles de procurer ce que l'on désire (richesses, gloire, etc.).  À la fortune du pot : sans cérémonie, à la bonne franquette.  Revirement, revers de fortune : changement subit et malheureux dans la situation de qqn; perte d'argent. « Chaque revers de fortune cache un coup dur qui est tombé au mauvais moment » (Commerce, 1997).  Adj. complexeGT  de fortune. Improvisé, réalisé à la hâte et avec ce dont on dispose. Embarcation de fortune. Moyens de fortune. « des abris de fortune en carton ou en tôle » (Québec Science, 1993).  3 vx ou littér. Hasard, chance favorable (anton. : infortune).  chance.  hasard. Avoir la bonne fortune de vivre aisément.  4 (choses) littér. Sort favorable ou défavorable. La fortune d'un roman, d'une œuvre musicale.
 II   1 Ensemble des richesses, des biens appartenant à une personne ou à un groupe de personnes.  argent, avoir, bien, capital, patrimoine, ressources, richesse. Fortune publique. Partage des fortunes. Cette ressource est la seule fortune du pays.  2 Grande richesse; ensemble des biens de grande valeur. Fortune personnelle. Avoir de la fortune. Perdre, dilapider, engloutir sa fortune.  faire fortune. Devenir riche. Faire fortune dans l’immobilier, dans la musique.  fam. Une fortune, une petite fortune : une somme importante d'argent. Cela coûte une fortune!
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1160 (in TLFi); du latin fortuna « bonne ou mauvaise fortune, divinité qui la représente » puis « bonne fortune ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
fortune
singulier pluriel
fortune
fortunes
Fortune
singulier
Fortune
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés