Accueil / Tous les mots du dictionnaire / foi
foi [fwa] n. f.
 I (l'idée dominante est celle d'engagement)  1 vx Assurance donnée de tenir un engagement.  assurance. Par ma foi, sur ma foi : je le jure.  Interj. mod. Ma foi, sert à appuyer une affirmation, une négation, parfois avec une idée de doute. « Ma foi, il se meurt, ce pauvre homme! » (Y. Beauchemin, 1981).  2 vx Assurance, garantie résultant d'un engagement.  assurancegarantie.  mod. (expressions)  Sous la foi du serment : après avoir prêté serment.  Sur la foi de : en se fiant, en croyant à. « Sur la foi de telles promesses, nous nous mettons à espérer » (J.-P. Desbiens, 1960).  faire foi : porter témoignage.  prouver. Le cachet de la poste faisant foi. Il « est sensible, intuitif, et surtout lucide et exigeant, comme en font foi ses commentaires » (A. Belleau, 1980).  En foi de quoi, formule utilisée au bas de certains actes administratifs. En foi de quoi, les parties ont signé.  3 Bonne foi : qualité d'une personne qui a la conviction de se comporter loyalement.  loyauté. Être, agir de bonne foi. En toute bonne foi. « Et, pour prouver sa bonne foi, il lui offrait de venir loger chez lui » (L. Caron, 1981). Mauvaise foi : absence de sincérité, de franchise, de loyauté dans les intentions, dans la manière d'agir.  déloyauté. Être de mauvaise foi. Accuser qqn de mauvaise foi.
 II (l'idée dominante est celle d'assentiment)  1 Confiance assurée en qqn, en qqch.  confiance. Avoir foi en l'avenir. Une foi inébranlable en, dans ses capacités. « Elle avait foi en lui comme en Dieu » (Cl.-H. Grignon, 1933).  Digne de foi, de confiance. « On sait que le disparu n'est pas mort, car des personnes dignes de foi affirment l'avoir vu à différents endroits » (G. Guèvremont, 1945).  Ajouter foi à.  techn. Ligne de foi : ligne qui sert de repère visuel dans un instrument optique.  2 Adhésion ferme et entière de l'esprit à qqch.  adhésion. « La question de la langue, jamais vidée, depuis longtemps hante les uns et anime les autres d'une foi ardente » (G. Pellerin, 1997).  spécialt Croyance aux dogmes d'une religion. Avoir la foi. Perdre la foi. Acte de foi.  Profession de foi.  Sans foi ni loi : sans religion et sans morale. Un « bandit sans foi ni loi, qui vole et tue à sa guise en tout temps et en tout lieu » (J. O'Neil, 2000).  L’objet de cette croyance. Foi chrétienne, catholique. Renoncer à sa foi.
in TLF
ÉTYMOLOGIE10e s.; du latin fides.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
foi
singulier pluriel
foi
fois
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés