Accueil / Tous les mots du dictionnaire / coude
coude [kud] n. m.
 I   1 Articulation reliant le bras à l’avant-bras; partie correspondante du membre supérieur.  article.  cubital. Pli, saillie du coude. Poser les coudes sur la table. S’appuyer sur un coude, sur les coudes. S’écorcher le coude.  (expressions)  Coudes au corps, collés aux flancs.  Donner un coup de coude à qqn ou pousser qqn du coude, pour l'avertir, attirer son attention discrètement.  Jouer des coudes : se frayer un passage dans une foule à coups de coude; fig. agir sans scrupules, user de moyens habiles pour parvenir à ses fins. « il a pris place au bas de l'échelle sociale, et il a dû jouer des coudes pour s'élever peu à peu » (E. de Nevers, 1896).  Se serrer, se tenir les coudes : s'entraider, se soutenir mutuellement.  fam. Lever le coude : boire beaucoup, s'enivrer. « Tout autour de nous, des buveurs parlent aussi, lèvent le coude joyeusement » (V.-L. Beaulieu, 1970).  fam. Se fourrer, se mettre le doigt dans l'œil jusqu'au coude.  fam. Huile de coude.  Adv. complexeGT  coude à coude. Côte à côte, très proche; en s'entraidant, de manière solidaire. Marcher, travailler coude à coude avec qqn.  N. m. inv. coude(-)à(-)coude. Un coude-à-coude amical. Des coude-à-coude amicaux. « le grand marché de Kigali, comme un tableau fauve et éclatant, disait à sa manière qu'existe une Afrique indestructible, celle de la proximité, du coude à coude, du petit commerce, de la débrouillardise, l'Afrique de la conversation interminable, de l'endurance, de la persistance » (G. Courtemanche, 2000).  au coude(-)à(-)coude. À égalité, ex æquo, très proche. À une semaine de l'élection, les deux candidats sont au coude-à-coude dans les sondages.  2 Partie de la manche d’un vêtement qui couvre le coude. « sa robe élimée aux coudes et aux poignets » (A. Cousture, 1986).  3 zool. Articulation de la patte antérieure de certains mammifères, entre l’humérus et le radius.  articulation. Coude du cheval.
 II par anal.  1 Angle saillant; courbe, tournant.  angle. Coude d'une rivière, d'un tuyau. « La rue grimpait vers la droite, puis faisait un coude brusque à gauche » (A. Grandbois, 1945).  Raccord formant un angle entre deux tuyaux. Un coude à 90°.  2 (généralement au plur.) Type de pâtes alimentaires en forme de petit coude creux.  coquillette, macaroni.
in TLF
ÉTYMOLOGIEEntre 1387 et 1391 (in TLFi); entre 1121 et 1135, cute « coudée » (in TLFi); du latin classique cubitus « pliure du bras ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
coude
singulier pluriel
coude
coudes
coude à coude
invariable
coude à coude
coude-à-coude
invariable
coude-à-coude
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés