Accueil / Tous les mots du dictionnaire / cote
cote [kɔt] n. f.
 1 Marque alphabétique ou numérale servant à classer les pièces d'un dossier, un livre dans une bibliothèque. (in GDT)  2 Part d’impôt que doit payer chaque contribuable. Cote mobilière, foncière.  fig. Cote mal taillée : compromis imparfait. « Cette œuvre splendide [...] a recueilli un étrange "Prix pour la bande-son" qui sent le compromis de dernière minute, d'âpres discussions entre membres du jury, et une cote mal taillée pour un film aussi magistral qui méritait bien mieux » (La Croix, 2009).  3 Constatation officielle des cours des valeurs, des monnaies, des marchandises, particulièrement en Bourse; tableau ou publication donnant ces cours. Cote officielle. Valeur admise, inscrite à la cote. « Tristan décryptait les cotes de la Bourse dans le journal » (Guill. Vigneault, 2001).  par anal. Cours officieux de certaines marchandises.  4 Indication numérique d'une mesure dans un système convenu.  Dans la géométrie à trois dimensions, troisième coordonnée d’un repère cartésien indiquant la distance d’un point par rapport au plan horizontal (symb. z).  Chiffre indiquant une dimension sur un plan, une coupe, etc., permettant d'exécuter un ouvrage à partir de ce plan.  chiffre.  Chiffre indiquant sur une carte l'altitude d'un point par rapport à un plan de référence, généralement le niveau de la mer.  chiffre. Cote d’altitude, de niveau.  cote d'alerte : niveau à partir duquel il y a un risque d’inondation, d’actes terroristes, etc.; fig. point à partir duquel une situation devient critique.  5 Appréciation, estimation, généralement chiffrée, de la valeur de qqn ou qqch.  appréciationestimation. Cote de solvabilité d’un client. « l'acquisition d'une culture [...] ne peut être évaluée au moyen de cotes et d'examens » (G.-A. Vachon, 1997).  (dans le système d’éducation québécois) cote de rendement au collégial ou cote R (sigle CRC) : dans le processus d’admission à l’université, méthode de classement des élèves aux fins de la sélection, principalement en raison du contingentement.  Estimation des chances qu'a un cheval donné de gagner une course; taux des paris.  Appréciation portée sur la réputation, la valeur morale ou intellectuelle de qqn ou de qqch.  appréciation. La cote d’un artiste. Avoir une bonne, une mauvaise cote.  cote d’amour : affection, estime portée à qqn. Ce candidat a la cote d’amour auprès des électeurs.  fam. Avoir la cote : être très apprécié.  Cote de popularité : degré de popularité d’une personne, tel qu’exprimé ordinairement par des réactions du public, par des sondages, etc. La cote de popularité du premier ministre est en baisse.  Cote d'écoute.
in TLF
ÉTYMOLOGIE1390; du latin médiéval quota (pars) « part qui revient à chacun ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
cote
singulier pluriel
cote
cotes
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés