Accueil / Tous les mots du dictionnaire / concession
concession [kɔ̃sɛsjɔ̃] n. f.
 I   1 Fait de renoncer à (une opinion, un droit, une prétention); ce à quoi on renonce.  compromis. Faire des concessions. Sans concession. Les employés ont « accepté d'importantes concessions salariales » (La Presse, 2006).  2 gramm. (phrase) subordonnée de concession : subordonnée concessive. REM. En grammaire nouvelle, on emploie phrase plutôt que proposition utilisée en grammaire traditionnelle.
 II   1 vieilli Action d'accorder un bien, un avantage à qqn; ce que l'on accorde.  cession, octroi.  2 Attribution par l'État de ressources naturelles afin qu'elles soient exploitées; ressource ainsi attribuée.  attribution. Concession minière, forestière.  3 Terre donnée par l'État dans une colonie afin qu'elle soit cultivée. « il avait pris une concession, bâti une maison, une étable et une grange » (L. Hémon, 1916).  4 Concession funéraire : parcelle de terrain réservée dans un cimetière.  5 Q/C vieilli Série de lots le long d'un rang. Les concessions près de la rivière.  Rang.  rang.
in TLF
ÉTYMOLOGIE1264; du latin concessio « action d'accorder ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
concession
singulier pluriel
concession
concessions
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés