Accueil / Tous les mots du dictionnaire / bras
bras [bʀɑ] n. m.
 I   1 anat. (par oppos. à avant-bras) Partie du membre supérieur de l'être humain, comprise entre l’épaule et le coude.  brachial. Muscles, os du bras.  2 cour. Le membre supérieur tout entier. Bras droit, gauche. Bras nus. Bras fermes, maigres, puissants. Bras ballants, écartés, en croix. Avoir les bras croisés, en l'air. Baisser, lever, plier, tendre le bras. Bras cassé, fracturé. Être amputé d'un bras. Avoir le bras en écharpe. Avoir les bras chargés. Avoir, porter qqch. sous le bras. Passer son bras autour de qqn. Serrer, tenir dans les bras, entre les bras. Se blottir dans les bras de qqn. Être dans les bras l'un de l'autre. Prendre qqn dans ses bras. Donner, offrir le bras à qqn, pour qu’il puisse s’y appuyer. Prendre le bras de qqn. Être au bras de qqn. Lever les bras au ciel, en signe de surprise, d'indignation, d'impuissance, etc.  par méton. En bras de chemise.  bras de fer : jeu de force opposant deux adversaires assis face à face, un coude posé sur la table, les mains empoignées, qui cherchent chacun à abattre le bras de l'autre; fig. épreuve de force.  tir au poignet. « Le dossier avait donné lieu à une partie de bras de fer entre le ministre [...] et le président » (Le Devoir, 1994).  Bras d'honneur : geste trivial que l’on fait en repliant l’avant-bras et en serrant le poing pour signifier un mépris injurieux à qqn. Faire un bras d'honneur à qqn.  Adv. complexeGT   bras dessus, bras dessous. En se donnant le bras. Marcher, se promener bras dessus, bras dessous.  à bout de bras. Avec la main, le bras étant étendu de toute sa longueur et tenu écarté du corps; fig. par un effort particulièrement soutenu, par ses seuls moyens. Soulever qqch. à bout de bras. « L'actuel vice-président [...] a mené à bout de bras deux dossiers difficiles » (La Presse, 1990).  à bras raccourcis. Violemment. Tomber sur qqn à bras raccourcis.  fam. à tour de bras. De toute sa force; fig. à profusion. Frapper à tour de bras. « enfreindre les règles à tour de bras [...] n'allait pas sans risques » (Ch. Mistral, 1988).  à bras ou à force de bras. Avec la seule force de l'être humain, sans aucune aide animale ou mécanique. Transporter qqch. à bras. « On ramenait ensuite le filet à force de bras vers la rive » (J.-Ch. Harvey, 1934).  Adj. complexeGT  à bras. Pompe, presse à bras, que l'on meut à bras. Charrette à bras.  (expressions)  Baisser les bras : renoncer à poursuivre une action qui se révèle trop difficile, cesser d'agir. « quand l'auberge a brûlé, tout le monde a cru qu'il baisserait les bras » (L’Actualité, 1998).  Couper bras et jambes à qqn.  Se croiser les bras, rester les bras croisés : rester sans rien faire, sans travailler.  Les bras m'en tombent : j'en suis stupéfait, étonné.  Avoir qqn, qqch. sur les bras, en être responsable, embarrassé. Avoir trois enfants sur les bras. Il « se fait concepteur publicitaire à la pige... et se retrouve avec deux fois plus de travail sur les bras! » (L’Actualité, 1999).  Avoir le bras long : avoir de l’influence, du crédit, du pouvoir.  Accueillir, recevoir à bras ouverts, avec joie, chaleureusement.  Tendre, ouvrir les bras à qqn, l'accueillir chaleureusement, le protéger, le secourir, lui pardonner.  Se jeter dans les bras de qqn, se mettre sous sa protection, solliciter son aide.  Se jeter, tomber dans les bras de qqn, solliciter son affection, son amour; s’offrir à lui. « il n'a pas besoin d'être expert en amour pour voir les femmes lui tomber dans les bras » (Gr. Gélinas, 1950).  Être dans les bras de Morphée : dormir.  Gros (ou long) comme le bras : se dit de ce qui se fait avec insistance, avec emphase, de ce qui est évident. « En ce temps-là on vous appelait « Mademoiselle », gros comme le bras » (A. Hébert, 1970).  fam. Gros bras : personne forte, qui montre sa force avec ostentation. Jouer les gros bras.  fam. Huile de bras.  Q/C fam. Coûter un bras (de l’anglais that must have cost them an arm and a leg), très cher.  fam. coûter les yeux de la tête.  3 Pouvoir, autorité, force.  autoritéforcepouvoir. Bras de l’État, de la justice. Bras financier, politique. Bras séculier.  4 Personne qui agit, travaille. Un secteur qui manque de bras. « ils ont besoin de bras pour la faire, cette maudite guerre » (R. Carrier, 1968).  Le bras droit de qqn : le principal et indispensable adjoint de qqn.  Le bras armé de qqn, de qqch. : personne, groupe qui exécute des tâches généralement violentes, illégales.  5 zool. Membre analogue de certains vertébrés. Bras d'un singe.  Partie du membre antérieur du cheval comprise entre l'épaule et le coude.  Appendice, pince, tentacule de certains invertébrés.  appendicepincetentacule. Bras d'une étoile de mer, d'une écrevisse, d'une pieuvre.
 II par anal.  1 Ce qui évoque un bras par sa forme, sa position, sa fonction. Bras d'une ancre, d'une croix, d'un moulin. Bras d'une brouette, d'une civière. Bras d'une grue, d'une pelleteuse. Bras articulé, élévateur.  Accoudoir.  accoudoir. Bras d'un fauteuil.  bras de lecture : tige mobile articulée d’un tourne-disque portant la tête de lecture.  mécan. bras de levier : distance entre le point d’application d’une force et le point d’appui par rapport auquel elle agit.  mar. Manœuvre fixée à un espar et servant à l’orienter. Bras d’une vergue.  Q/C fam. Bras de vitesse(s).  bras manipulateur ou Q/C bras canadien (de l’anglais Canadarm) : bras robotisé conçu au Canada et utilisé pour manipuler de l’équipement, des charges dans l’espace. « Les millions de téléspectateurs nord-américains qui suivent en direct les grands moments du deuxième vol de Columbia ont alors une vue magnifique du fameux bras canadien, le Canadarm, déployé pour la première fois dans l'espace à peine une heure plus tôt. Le bras, fléchi vers le bas dans une pose en V inversé, étincelle littéralement dans l'espace tout noir » (La Presse, 2001).  2 géogr. Division d’un cours d’eau séparé par des îles. Bras d'une rivière. Bras du Saint-Laurent. bras mort : bras abandonné par un cours d'eau, où l'eau stagne.  bras de mer : passage resserré de la mer entre deux bandes de terre; détroit.  canal.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); du latin populaire *bracium.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
bras
singulier pluriel
bras
bras
orthographe
MEES - 1re
étymologie
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés