Accueil / Tous les articles de dictionnaire / barrière
barrière [bɑʀjɛʀ] n. f.
 1 Assemblage de pièces de bois, de métal, etc., qui ferme une voie ou qui enceint un enclos.  clôture. Barrière fermée, ouverte. Barrière de passage à niveau. Délimiter un terrain par une barrière. Franchir une barrière.  (en France) barrière de dégel : barrière ou panneau interdisant l'accès aux poids lourds de circuler sur certaines voies en période de dégel; par méton. cette interdiction.  2 Obstacle naturel. Barrière de corail. Barrière montagneuse.  anat. Ce qui, à l'intérieur d'un système biologique, assure une protection. Barrière cutanée. Barrière intestinale. barrière hémato-encéphalique ou barrière hématoencéphalique : ensemble de cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins du cerveau et qui, grâce à une perméabilité spécifique, empêchent certaines molécules présentes dans la circulation sanguine d’atteindre le système cérébral. Abrév. BHE. « ces cellules constituent la fameuse barrière hémato-encéphalique, qui tient plus du revêtement étanche que du mur de béton. Hormis les nutriments essentiels, cette barrière ne laisse quasiment rien passer – ni virus, ni bactérie, ni polluant, ni… médicament. [...] Voilà qui donne du fil à retordre aux chercheurs pour soigner troubles psychiatriques, tumeurs cérébrales, épilepsie et, bien sûr, maladies neurodégénératives » (Québec Science, 2020). REM. On emploie parfois barrière sang-cerveau.  3 fig. Interdiction, restriction qui s'oppose à la libre circulation entre les États des biens et des personnes.  interdictionrestriction. Barrière douanière. Barrières tarifaires.  fig. Ce qui empêche le déroulement d'une action; obstacle, empêchement moral ou psychologique.  borne, limite. Barrières culturelles. Barrière de la langue. « il y avait [...] une barrière nouvelle entre mes intentions initiales et le résultat final, j'en étais bien conscient » (S. Kokis, 1997).  4 en appos. Ce qui fait obstacle à la transmission d’une maladie infectieuse dans le cadre de politiques de santé publique. Respecter les gestes barrières. Appliquer des mesures barrières. « les gestes barrières mis en place pour lutter contre la COVID-19, comme la distanciation sociale, le port du masque, le lavage des mains, ont permis de réduire la contagion » (Le Journal de Montréal, 2020). REM. En apposition, barrière s'écrit généralement sans trait d'union et s'accorde en nombre.
in TLF
ÉTYMOLOGIE14e s. (in TLFi); de barre et -ière.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
barrière
singulier pluriel
barrière
barrières
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés