Accueil / Tous les mots du dictionnaire / autre
autre [otʀ] adj., pron. indéf. et n. m.
 I Adj.
 A  1 Qui est différent, distinct. À l'autre bout du monde. Il faut ouvrir l'autre porte. J'ai beaucoup d'autres idées. Il est parti dans une tout autre direction. « Lorsqu'elle raccrocha, le cœur ferme malgré les palpitations, elle sut qu'elle était devenue autre, irrémédiablement » (M. Proulx, 1996).  (à la fin d'une énumération) « des traîneaux renversés sur le côté, des raquettes et autres instruments, plantés dans la neige ou disposés près de la porte » (J.-Ch. Taché, 1884).  Une autre fois ou un autre jour : à un moment indéterminé du passé ou de l'avenir. Nous verrons cela un autre jour.  Autre chose : qqch. de différent. On s'attendait à autre chose. Il faut passer à autre chose.  2 De plus.  supplémentaire. J'ai reçu 300 autres dollars. Je veux deux autres morceaux. « Nul besoin d'autre lumière, le clair de lune suffit » (Andrée Maillet, 1965).  3 Qui est différent parce que supérieur. Vraiment, vous avez là une autre voiture.  4 Adv. complexeGT  Autre part. D'autre part.
 B fam. (complément du pronom) nous autres ou vous autres ou eux autres. Sert à marquer l'opposition du groupe représenté par un pronom par rapport à un autre groupe. Nous autres on va gagner et eux autres ils vont perdre. « Tu sais, je suis encore petite et je ne serai jamais capable de parler aussi bien que vous autres les grandes personnes » (L. Bersianik, 1979).  Q/C cour. Nous, vous, eux.  euxnousvous. Elle voudrait jouer avec eux autres. Est-ce qu'on peut souper avec vous autres? « Le soleil qui se lève su [r] le lac, c'est comme si c'était toujours le premier jour pis, le dernier. Ses couleurs, ben, c'est comme si c'était toutes les couleurs des émotions qu'on peut avoir en dedans de nous autres » (M. M. Bouchard, 1987).
 II Pron. indéf. (habituellement construit avec un déterminant)  1 Une personne, une chose différente. Quel autre. Aucun autre. Les autres ne veulent pas. Je choisis celle-ci plutôt que l'autre.  (pour désigner une personne en particulier) « les petites douceurs ajoutées, cette infime part de l'autre qui l'avait accompagné dans son déplacement » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  Comme dirait l'autre : comme on dit.  fam. (avec ironie ou mépris) L'autre, là-bas, c'est mon frère.  (avec que à valeur de comparaison) Un autre que moi. D'autres que nous y avaient déjà pensé.  (en fonction de complément du pronom avec d') Qui d'autre. N'importe qui d'autre. Personne d'autre que vous et moi n'est ici. « elle ne faisait rien d'autre, de son regard avide, que de fouiller la route » (G. Guèvremont, 1945).  d'autres. Des choses différentes. Tu en entendras bien d'autres. Il en a vu d'autres. Parler de choses et d'autres.  d'autres. Des personnes différentes. D'autres vont venir.  fam. À d'autres! : je n'en crois rien.  entre autres. Pour dire que l'on n'envisage qu'un élément ou une partie des éléments d'un ensemble. « C'est à ce point de vue, entre autres, que son acte fut inouï » (P. Vadeboncœur, 1963).  et autres : dans une référence bibliographique, sert à indiquer que tous les auteurs ne sont pas nommés. REM. Dans une bibliographie, lorsqu’une référence a plus de trois auteurs, on n’écrit que le premier qu’on fait suivre de la mention et autres ou et collaborateurs. L’emploi de l’abréviation latine et al. (et alii) est critiqué.  (expressions) Se prendre pour un autre. Prendre une personne, une chose pour une autre. De temps à autre. D'un jour à l'autre. D'une minute à l'autre.  2 (avec une idée de supplément, de répétition) J'en veux un autre. Vous pourrez en apporter trois autres.  3 (en corrélation avec un)  l'un... l'autre. Indique l'opposition entre deux personnes ou deux groupes de personnes, entre deux choses ou deux groupes de choses. L'un se dirige vers la porte et l'autre, vers le couloir. Les unes sont en coton, les autres, en soie.  l'un l'autre. Pour marquer la réciprocité. Ils s'accusent l'un l'autre. Elles se contredisent les unes les autres.  l'un... l'autre (liés par une préposition). L'un après l'autre. Les uns derrière les autres. L'un pour l'autre. L'une pour l'autre.  ni l'un ni l'autre. Elles n'avaient ni les unes ni les autres le désir de changer. « Ils ne sentaient ni l'un ni l'autre le besoin de parler » (J. Éthier-Blais, 1982).
 III  N. m. Ce qui n'est pas moi, ce qui est l'opposé de moi. L'autre nous est parfois d'un grand réconfort.
in TLF
VOIR l’article thématique Tableaux des pronoms.
ÉTYMOLOGIE2e moitié du 10e s.; du latin alter.
ORTHOGRAPHE
  adjectif pronom indéfini nom masculin
autre
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
autre
autres
singulier pluriel
autre
autres
singulier pluriel
autre
autres
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés