Accueil / Tous les mots du dictionnaire / étranger, étrangère
étranger, étrangère [etʀɑ̃ʒe, etʀɑ̃ʒɛʀ] adj. et n.
 I Adj.  1 Qui est d'une autre nation, d'un autre pays; qui est relatif à une autre nation, à un autre pays. Des étudiants étrangers, d'origine étrangère. Attirer les capitaux étrangers. Culture, langue, littérature étrangère. Vivre en pays étranger.  2 Qui concerne les relations avec d'autres pays. La politique étrangère du Canada. Le ministère des Affaires étrangères.  3 Qui ne fait pas partie d'une collectivité donnée, qui est peu familier, qui a peu en commun avec un groupe. Être étranger au milieu des affaires. Elle « se sent étrangère parmi les gens de la ville et leurs coutumes » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985).  4 étranger à qqn.  Qui n'est pas naturel, familier, propre à qqn, à sa personnalité. Cette attitude lui est étrangère. Cette émotion m'était étrangère.  Qui est inconnu de qqn. « sa voix [...] déformée sous les coups du vent, ou de l'émotion, me parut étrangère » (G. Roy, 1977).  5 étranger à qqch.  Qui est sans lien, sans rapport avec qqch.  extérieur. Des propos étrangers à un sujet de conversation. Invoquer des arguments étrangers aux motifs réels. « voilà une autre civilisation, comme étrangère au temps actuel, surgie on ne sait d'où » (P. Vadeboncœur, 2000).  Être étranger à une affaire, à un scandale, n'y être pas impliqué, ne pas y participer.  Qui est indifférent à qqch.  Être étranger à la politique, aux sciences, n'y porter aucun intérêt, n'en avoir aucune notion.  Être, rester étranger à un sentiment, y être insensible, imperméable, être incapable de l'éprouver.  6 corps étranger : objet, corps inanimé dont la présence dans l'organisme est anormale, non naturelle. Avoir un corps étranger dans l'œil, dans une articulation.
 II N.  1 Personne d'une autre nationalité, originaire d'un autre pays. Accueil, intégration des étrangers dans un pays. Une ville cosmopolite où vivent de nombreux étrangers. « Je viens sûrement du bout du monde / Je suis l'étrangère / On est toujours l'étranger de quelqu'un » (P. Julien, 1972).  2 Inconnu, personne peu familière, qui ne fait pas partie d'une collectivité donnée.  inconnu. Ne parle pas aux étrangers! « On lave son linge sale en famille. Pas comme ça, devant les étrangers » (A. Major, 1964).  3 N. m. l'étranger. Pays, ensemble des pays autres que celui auquel on se réfère. Un voyage, un séjour à l'étranger. Partir pour l'étranger. Des voyageurs en provenance de l'étranger. Les relations avec l'étranger.  Puissance, communauté autre, en particulier sentie comme ennemie, comme une influence extérieure potentiellement néfaste. Ne pas se laisser vaincre par l'étranger. Une culture envahie par l'étranger.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1350, estrang(i)er (in GRLF); de étrange et -ier devenu -er.
ORTHOGRAPHE
  adjectif nom nom masculin
étranger
  singulier pluriel
masculin
étranger
étrangers
féminin
étrangère
étrangères
  singulier pluriel
masculin
étranger
étrangers
féminin
étrangère
étrangères
singulier pluriel
étranger
étrangers
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés