Accueil / Tous les mots du dictionnaire / voilà
voilà [vwalɑ] prép.
 I (jouant le rôle de présentatif à valeur verbale)  1 Sert à désigner, à présenter qqn ou qqch. Voilà de quoi manger sur la table. Voilà les amis que je voulais vous présenter.  Voilà bien : sert à indiquer que l'on reconnaît le ou les traits de caractère de qqn. Voilà bien mon fils!  que voilà. « J'ai reçu de mon ancêtre / Les quelques mots que voilà / Prends pour te connaître / Le temps qu'il faudra » (Gilles Vigneault, 1983).  (exclamation) « Mon Dieu! que voilà une discussion qui tiendrait mieux autour d'une table! » (A. Ricard, 1984).  en voilà. En voilà pour ton argent. En voilà un que nous ne sommes pas prêts d'oublier. En voilà assez : ça suffit.  En veux-tu, en voilà, en voilà beaucoup.  (exprime la surprise) En voilà, une idée!  2 Sert à présenter une personne ou une chose caractérisée par un certain état.  voici. Nous voilà arrivés. La voilà qui se met à rire. Le voilà de nouveau amoureux.  fig. Nous y voilà : on aborde un élément déterminant dans la discussion. Nous y voilà! Je savais bien que tu cachais quelque chose.  3 Sert à faire ressortir un fait qui précède, un propos dont il vient d'être question. Abandonner totalement, voilà ce qu'il a envie de faire. « Des étrangers, voilà ce que nous sommes devenus l'un pour l'autre » (V.-L. Beaulieu, 1970).  (suivi d'une subordonnée) Voilà à quoi se résume votre affaire. Voilà comment cela s'est passé.  voilà qui. Voilà qui devrait suffire. Voilà qui est dit.  ellipt (jouant le rôle d’interj.) Voilà! je comprends maintenant. Voilà! C'est terminé.  4 Sert à annoncer ce dont il va être question, à présenter ce qui va suivre.  voici. Voilà ce que je propose : partons en voyage.  5 voilà que. Sert à souligner le caractère imprévu de tel phénomène. Voilà que la nuit tombe. « Et voilà que tu t'en vas, sans nous aviser et sans te retourner » (Y. Chen, 1995).  (avec la négation) Ne voilà-t-il pas qu'il change d'avis.  6 (précédé de seulement) Sert à présenter un argument, une restriction. Je suis d'accord, seulement voilà, c'est interdit par la loi.
 II  (temps) Il y a.  voici. J'ai séjourné dans ce pays, voilà trois ans. « voilà dix minutes que je me meurs de vous l'annoncer... Nous l'avons enfin trouvée! » (Y. Beauchemin, 1989).
ÉTYMOLOGIE1538 (in GRLF); 1283, ves la (in GRLF); de vois, 2e pers. de l'ind. de voir, et .
ORTHOGRAPHE
  préposition
voilà
voilà
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés