Accueil / Tous les mots du dictionnaire / tribut
tribut [tʀiby] n. m.
 1 hist. Ce qu'un État vainqueur imposait de payer à un État vaincu en signe de soumission; contribution imposée par un État à un autre État, par un peuple à un autre peuple en signe de dépendance.  littér. Contribution payée à un seigneur, à un État.  contribution. « Tous font silence, assis sur les coffres ferrés où s'entassent, avec le butin des dernières batailles, les tributs des vassaux » (P. Zumthor, 1994).  2 fig. Ce que l'on se sent obligé d'accorder ou de supporter pour des raisons morales. Payer un lourd tribut à son pays, à la guerre. « elle reconnut que son chagrin n'était pas un tribut de fidélité exigé par François, mais par elle-même » (M. Laberge, 1992).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1re moitié du 14e s. (in GRLF); du latin tributum « taxe, impôt, contribution ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
tribut
singulier pluriel
tribut
tributs
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés