Accueil / Tous les mots du dictionnaire / train
train [tʀɛ̃] n. m.
 I   1 vx File de bêtes de somme.  Suite de domestiques, de chevaux, de voitures et de bagages accompagnant une personne dans ses déplacements.  équipage, suite.  Train de maison : personnel domestique; par ext. dépenses attachées à une maison.  2 mod. Suite de choses qui sont traînées ou entraînées ensemble. « le marquis de Montclair avait fait descendre avec la marée un train de radeaux chargés de nos dernières munitions » (A. Ricard, 1984).  train de bois : ensemble de grumes attachées les unes aux autres pour être transportées par flottage.  train routier : ensemble comprenant un tracteur et plusieurs remorques.  phys. train d'ondes : ensemble d'ondes se propageant simultanément dans la même direction.  milit. train (des équipages) : corps de troupe chargé de l'acheminement du matériel.  3 techn. Ensemble organisé de choses identiques qui fonctionnent en même temps. Train de laminage. Train d’engrenages. Train de roulement. Le train de pneus d’un véhicule.  4 (abstrait) Série d'actes d'ordre administratif, politique, social effectués par décision législative ou gouvernementale. Train de mesures, de réformes.  5 Q/C Ensemble des soins quotidiens apportés aux animaux d’une ferme; spécialt traite des vaches. « s'éveiller un matin, faire son train, puis, après le déjeuner, atteler le poulain » (A. Laberge, 1918).
 II cour. Ensemble formé par une locomotive traînant une suite de wagons ou de voitures.  convoi, rame.  camion.  express, rapide, turbotrain; fam. tortillard. Train de marchandises, de voyageurs. Train à vapeur. Train rapide. Train express. Train à grande vitesse. Train articulé. Train omnibus. Train de banlieue. Le train de 18 heures, qui part, qui passe ou qui arrive à 18 heures. Monter dans le train. Descendre du train. Manquer, rater son train. Attraper le train. Le train entre en gare. Elle arrive par le train de Québec.  (expressions)  Prendre le train en marche : s'associer tardivement et opportunément à une action en cours.  Manquer le train : laisser échapper une occasion favorable.  par ext. Transport ferroviaire.  chemin de fer, rail. Voyager par le train. Préférer le train à l’avion.
 III   1 Allure d’un cheval, d’un attelage; par ext. allure d’une personne, d’un véhicule.  allure. Train soutenu. Accélérer, ralentir le train. « Il en parlait d'une voix nasillarde, lente, de son train de bon laboureur calme et fervent » (F.-A. Savard, 1937).  fig. Train de sénateur : allure lente et majestueuse.  2 Allure d’une course.  allure. Mener, suivre le train.  3 Allure à laquelle une activité se déroule, un processus évolue.  allure. Train d'enfer : allure très rapide, excessive. « Il avait perdu son endurance de jadis, forgée par le train infernal des tournées de province » (L. Hamelin, 1994).  (expressions)  Aller son train : suivre son cours.  Train-train : cours ordinaire des choses, de la vie.  habitude, routine. Le train-train quotidien. Des train-trains ou des train-train. REM. Les rectifications de l'orthographe recommandent la graphie soudée traintrain (plur. traintrains).  Du train où vont les choses ou au train où vont les choses : si les choses continuent ainsi.  Adv. complexeGT   à fond de train. Très rapidement. « Et tous deux se lancent à fond de train sur les prairies dont ils viennent d'atteindre la lisière » (L.-P. Desrosiers, 1946).  bon train. Rapidement. Aller bon train. Mener une affaire bon train.  4 vieilli Manière dont on vit, genre de vie que l'on mène; mod. manière dont on vit par rapport aux moyens matériels dont on dispose. Train de vie.  (expression) Mener grand train : mener un genre de vie exigeant de grandes dépenses.  5 (personnes) en train. En mouvement, en action ou enclin à une activité; dans de bonnes dispositions, de bonne humeur. Se mettre en train. Il n’est pas en train aujourd’hui. Cette musique a mis tout le monde en train.  (choses) En cours, en voie d’exécution. Les travaux sont en train.  Mettre en train : commencer l'exécution, l'utilisation de qqch.  Mise en train : début d'exécution, de fonctionnement.  en train de. Exprime le déroulement d’une action qui dure. Il est en train de cuisiner. Un événement est en train de se produire.  6 Q/C fam. Tapage accompagné de désordre. Faire du train.  (expression) Faire, mener un train d’enfer : faire un bruit considérable. REM. Ces emplois sont sortis de l'usage en France.
 IV   1 Partie sur laquelle repose le corps d'un véhicule et qui porte les roues. Le train avant, arrière d’une automobile. Train d’atterrissage, permettant à un avion l’atterrissage, le décollage, les manœuvres au sol.  2 Partie antérieure ou postérieure d'un quadrupède. Train de devant, de derrière.  3 fam. Fesses, derrière.  derrièrefessesarrière-train. Botter le train à qqn. « Lépine se tenait sur le bord de la route, giguant comme s'il avait eu le diable à son train » (L. Hamelin, 1994).
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1165; déverbal de traîner.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
train
singulier pluriel
train
trains
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés