Accueil / Tous les mots du dictionnaire / trêve
trêve [tʀɛv] n. f.
 1 Cessation temporaire des hostilités en vertu d’un accord entre les belligérants.  armistice, cessez-le-feu. Conclure, respecter, signer une trêve.  hist., Moyen Âge Trêve de Dieu : institution de paix par laquelle l'Église limitait les guerres privées en interdisant toute hostilité entre seigneurs du mercredi soir au lundi matin et à certaines époques de l'année (Avent, Noël, Carême, Pâques).  2 Suspension provisoire d'un conflit entre des personnes. Trêve politique.  F/E Trêve des confiseurs : ralentissement de la vie économique, politique et sociale entre Noël et le Jour de l’An.  3 fig. Arrêt dans le déroulement de ce qui est dur, pénible, dangereux.  accalmie, répit.  arrêt.  Sans trêve : sans arrêt, continuellement. « pour ne pas oublier la leçon si chèrement apprise, il se la répétait sans trêve » (M.-C. Blais, 1959).  Prép. complexeGT  trêve de. Assez de. Trêve de plaisanteries. « Trêve de lamentations et de simagrées. Un torchon, une éponge, et on se met à l'ouvrage » (M. Bosco, 2002).
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1138 (in GRLF); de l'ancien bas francique *treuwa « contrat, traité ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
trêve
singulier pluriel
trêve
trêves
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés