Accueil / Tous les mots du dictionnaire / solide
solide [sɔlid] adj. et n. m.
 I   1 Adj. Qui a une certaine consistance, qui n'est pas liquide (anton. : liquide).  consistant. Aliment solide, qui se mange.  phys. État de la matière dans lequel les molécules sont fortement liées les unes aux autres, et qui est caractérisé par une forme et un volume constants, lorsqu’il n’est pas soumis à des forces extérieures (anton. : fluide). État solide. Devenir solide.  Solution solide.  2 N. m. Corps solide (anton. : gaz, fluide, liquide). Les solides, les liquides et les gaz.  géom. Figure à trois dimensions, limitée par une surface fermée et qui contient un volume mesurable. La sphère, le cube, la pyramide, le cône, le prisme et le cylindre sont des solides.
 II Adj.  1 Qui résiste aux efforts, à l'usure (anton. : cassant, fragile).  résistant. Matériau solide. « j'occupe une maison normande vieille de trois siècles. Elle a belle allure, solide et rustique, avec ses murs épais revêtus de crépi et ses immenses pièces aux poutres apparentes » (J. Royer, 1991).  Qui est stable, ferme (anton. : chancelant). Être solide sur ses jambes. « il faut que la bottine serre le pied pour qu'on se sente solide sur ses patins » (R. Ducharme, 1966).  2 fig. Qui est bien, sérieusement établi; sur quoi l'on peut s'appuyer. Relation reposant sur des bases solides. Bénéficier d’un solide appui de la population. Avoir de solides raisons de croire en qqn. « je n'ai encore aucune preuve solide contre vous dans cette affaire » (Y. Beauchemin, 1989).  N. m. (expression) fam. C'est du solide : c'est consistant, c'est sérieux.  Qui est, qui a été sérieusement conçu, acquis ou élaboré. Recherche solide. Arguments solides. « un homme armé de solides connaissances en économie politique peut facilement se rendre utile » (E. de Nevers, 1896).  Qui est effectif et durable. Espoir solide. « nos deux enquêteurs vedettes, déjà liés par une solide amitié, formeront une équipe redoutable » (Le Soleil, 1995).  3 (personnes) Qui est d'aspect fort, massif, puissant.  robuste. Solide comme du roc. « arriva le piano [...] porté par huit hommes solides répartis de chaque côté en groupes de quatre » (G. Roy, 1984).  Qui est en bonne santé, fort, résistant. Elle « était une femme solide. Une femme en santé » (A. Cousture, 1985).  par méton. Qui a, qui manifeste de la force, de la résistance. Avoir une poigne solide. « Elle se débattit furieusement, mais la prise de l'homme était solide » (D. Demers, 1997).  (expression) Avoir les reins solides.  fig. Ferme dans ses opinions, dans ses sentiments; constant dans son attitude. Un ami solide. « Il la trouvait belle, solide et si passionnément vivante » (M. Laberge, 1992).  (expression) Être solide au poste : remplir sa tâche avec constance et endurance; être inébranlable.  4 Qui est équilibré, stable, sérieux, d'un point de vue moral. Un esprit solide.  5 fam. Considérable, important.  considérableimportant. Un solide appétit. Une solide raclée. « ses collègues [...] étaient tous de solides buveurs » (R. Élie, 1950).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1314; du latin solidus « compact, dense, massif ».
ORTHOGRAPHE
  adjectif nom masculin
solide
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
solide
solides
singulier pluriel
solide
solides
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés