Accueil / Tous les mots du dictionnaire / rempart
rempart [ʀɑ̃pɑʀ] n. m.
 1 Forte muraille, levée de terre ou enceinte destinée à protéger le périmètre qu'elle entoure en le rendant inaccessible de l'extérieur.  enceinte, mur.  fortification. Remparts d'un château fort. Ville protégée par des remparts. Élever, abattre des remparts. « Les remparts de Québec » (roman d'A. Maillet). « Les hommes, bien campés sur les remparts du fort Sauvage, s'apprêtent à livrer combat » (Cl. Beausoleil, 1994).  2 au plur. Zone située près des remparts d'une ville ou qui en occupe la place. Se promener sur les remparts.  3 fig., littér. Ce qui sert de défense, de protection.  bouclier, forteresse. Les remparts de la loi. Faire un rempart de son corps à qqn. « Et ma foi et ma piété me servaient de rempart contre leur tentation de me déconsidérer » (D. Bombardier, 1985).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1370; déverbal de l'ancien verbe remparer « constituer un rempart qui protège qqch. », avec influence graphique de boulevart, forme ancienne de boulevard.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
rempart
singulier pluriel
rempart
remparts
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés