Accueil / Tous les mots du dictionnaire / révolution
révolution [ʀevɔlysjɔ̃] n. f.
 I   1 Mouvement orbital d'un corps céleste qui repasse à intervalles réguliers par le même point; temps nécessaire pour effectuer ce mouvement. La révolution d’un satellite autour d’une planète. Révolution sidérale. Révolution synodique.  2 Mouvement d’un corps autour d'un axe de rotation immobile. Axe de révolution.  par ext. Tour complet d’un objet sur lui-même. Les révolutions d’une machine, d'un moteur.
 II   1 Renversement soudain du régime politique ou du gouvernement d'un État par un mouvement populaire entraînant une transformation profonde des institutions et de la société. Fomenter une révolution. Une révolution qui éclate. « La liberté est redoutable même pour les révolutions » (P. Vadeboncœur, 2000).  hist.  (avec une majusc.) La Révolution américaine : conflit armé opposant les treize colonies britanniques en Amérique du Nord et la Grande-Bretagne de 1775 à 1783, et qui a donné naissance aux États-Unis d'Amérique.  la guerre d'Indépendance des États-Unis.  (avec une majusc.) La Révolution française : période de bouleversements politiques en France (1789-1799) qui a mis fin à l'Ancien Régime.  (parfois avec une majusc.) La Révolution russe ou la Révolution bolchévique ou la révolution d’Octobre : période de bouleversements politiques en Russie en 1917 qui a mené à la fin du régime tsariste et à l'installation du régime communiste.  2 Évolution des opinions, des courants de pensée, des sciences; somme de découvertes, d'inventions entraînant un bouleversement, une transformation profonde de l'ordre social, moral, économique, dans un temps relativement court. Révolution agricole, scientifique, technologique. Révolution industrielle. Révolution sexuelle. Révolution romantique.  (hist. du Québec) (avec une majusc.) La Révolution tranquille : dans les années 1960, au Québec, période de transformations sociopolitiques caractérisée par une libéralisation des mœurs, une prise en main de l’économie, une montée du nationalisme et une laïcisation de la société. « des changements majeurs qui ont marqué le Québec au lendemain de la Révolution tranquille : la modernisation de l'économie, l'épanouissement de la culture [...] bref un chambardement des structures et des mentalités » (É. Ollivier, 2001).  hist. (avec une majusc.) La Révolution culturelle, mouvement politique chinois lancé par le président Mao-Tsé-Toung en 1966 et tendant à un bouleversement profond et permanent des institutions révolutionnaires.  (expression) Révolution de palais : soulèvement, généralement mené par les proches du pouvoir, menant au renversement d'un dirigeant. « Si la centrale, demain matin, fait une révolution de palais et se débarrasse de son président, c'en est fait de son poste au sein de la Commission » (La Presse, 1990).  3 par ext., fam. Agitation passagère causée par un événement spécial.  agitation. C’est une véritable révolution! « Ils ont failli faire une petite révolution dans leur quartier » (A. de Musset, 1834).
in TLF
VOIR l’article thématique La Révolution tranquille.
ÉTYMOLOGIEVers 1190 (in Bloch et Wartburg); du bas latin revolutio.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
révolution*
singulier pluriel
révolution
révolutions
*VOIR l'emploi de la majuscule initiale dans l'article.
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés