Accueil / Tous les mots du dictionnaire / politique
politique [pɔlitik] adj. et n.
 I Adj.  1 Relatif aux affaires de l’État et à leur conduite. Accord, alliance politique. Agitation, bouleversement, changement politique. Contexte, crise politique. Décisions politiques. Échiquier, scène politique. Classe politique : ensemble des personnes qui s'occupent des affaires de l'État. Institutions politiques. Parti politique. Programme politique. Régime politique. « Quel pouvoir politique prendra l'initiative du développement? » (F. Dumont, 1993).  par ext. Prisonnier, réfugié politique.  Qui a pour objet le domaine des affaires de l'État et de leur conduite; qui traite de ce qui a rapport à ce domaine. Analyse politique. Idéal, idéologie politique. Idées, opinions politiques. Pensée, théorie politique. Science politique : politologie. Sciences politiques : sciences qui étudient les faits politiques. Théâtre, cinéma politique. « La discussion allait bientôt prendre une autre tournure. Imperceptiblement, nous nous engagions dans un débat politique » (N. Kattan, 1975).  (personnes) Qui exerce son action dans le domaine des affaires de l'État. Femme, homme politique. Dirigeants, leaders politiques. « Tout le monde est mécontent de tout et ce sont les personnalités politiques qui en paient le prix » (La Presse, 1990).  N. « Il y avait du changement dans l'air, chez les littéraires et les peintres comme chez les politiques » (J. Éthier-Blais, 1982).  Dont une personne fait preuve dans le domaine des affaires de l'État et de leur conduite. Courage politique. Habileté politique. Maturité, sens politique. « son manque d'expérience politique risque de le desservir » (L’Actualité, 1999).  Q/C par ext. Rectitude politique.  Déterminé par des critères touchant aux affaires de l'État et à leur conduite. Dossier plus politique qu'économique. Prise de position trop politique. C'est « une question non seulement très politique mais également hautement émotive » (Le Devoir, 2000).  2 Relatif à un État. Frontières politiques. Histoire politique du Québec, du Canada.  3 vieilli ou littér. Habile dans ses rapports avec autrui, afin d’atteindre un certain but. Paroles sages et politiques. « Quelle cruelle manière de traiter des hommes qu'il serait politique d'encourager! » (Mme de Staël, 1794).  N. « L'abbé était un politique qui savait le prix de l'audace » (P. Drieu La Rochelle, 1937).
 II N. m. le politique. Tout ce qui a trait à la conduite des affaires de l’État. Domaine, sphère du politique. « je tiens pour essentielle et vitale la réforme en profondeur de l'éducation, mais son efficacité en sera compromise toujours tant que le politique n'en garantira pas sa nécessité et sa pratique » (G. Miron, 1970).
 III N. f.  1 au sing. Art de conduire les affaires de l’État; science et pratique du gouvernement de l’État. Un traité de politique. Ce « collège [...] se glorifiait, dans un style un tantinet trop fleuri à mon goût, de mettre les arts et les sciences au-dessus de la religion et de la politique » (R. Lalonde, 1994).  Ensemble des affaires publiques. Faire de la politique. Parler (de) politique. « Ma sœur se désintéresse de la politique. Pour elle, la vie s'arrête à la maison » (M. Ouellette-Michalska, 1984).  par méton. Se lancer en politique, entrer en politique, dans la carrière politique.  2 Conduite effective des affaires publiques, menée, suivant certains principes, par les gouvernants d'un État. Politiques de droite, de gauche. Politique conservatrice, libérale, péquiste. Politique d'un premier ministre, d'un parti, d'un gouvernement. Politique de croissance, de développement, d'austérité. Politique agricole, industrielle. Politique culturelle, linguistique. Politique étrangère, extérieure, internationale. Politique monétaire. Politique de natalité. Élaboration, application d'une politique. Il « se réjouit de l'adoption récente d'une politique québécoise de la jeunesse » (Le Devoir, 2001).  Politique de la chaise vide.  Politique des petits pas.  Politique de la terre brûlée.  3 Ligne de conduite raisonnée, en particulier d’une entreprise, d’une institution.  stratégie. Politique éditoriale d'une maison d'édition. Politique commerciale d'une compagnie. Politique d'achat, d'investissement, de financement. « la politique de la maison était maintenant très stricte » (G. Courtemanche, 2000).  Politique de l'autruche.  4 vieilli ou littér. Habileté manifestée dans les rapports avec les autres et qui consiste essentiellement à amener autrui à faire ce que l'on désire, sans pour autant dévoiler ses propres intentions.  calcul. « une princesse vulgaire, épousée par politique, et qu'on n'aime point » (Stendhal, 1839).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1361; du latin politicus « relatif au gouvernement des hommes ».
ORTHOGRAPHE
  adjectif nom masculin nom féminin
politique
  singulier pluriel
masculin

ou féminin
politique
politiques
singulier pluriel
politique
politiques
singulier pluriel
politique
politiques
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés