Accueil / Tous les mots du dictionnaire / place
place [plas] n. f.
 I 
 A Portion d'espace déterminée.  endroit, lieu.  1 Partie d'espace, portion libre qu'occupe ou que peut occuper qqn ou qqch. Place libre, vacante. Manquer de place. Faire, gagner de la place. Gain, perte de place. Prendre beaucoup, peu de place. Occuper toute la place. « Tu devrais voir le sous-sol... Il y a de la place pour cent personnes au moins! » (M. Micone, 1984).  de place en place ou par places. Par endroits, ici et là. « les champs à travers lesquels me conduisait Nil n'étaient que boue avec, de place en place, des touffes basses d'arbrisseaux épineux » (G. Roy, 1977).  2 Lieu où une personne se trouve; endroit assigné à qqn. Changer de place. Rester à la même place, en place. Céder, laisser la place à qqn. Quitter, regagner sa place. S’asseoir à sa place. À vos places! « son père allait prendre sa place habituelle au bout de la table » (N. Audet, 1980).  Ne pas rester, ne pas tenir en place : être toujours agité, bouger sans arrêt. Des enfants qui ne tiennent pas en place.  Faire place à qqn : se ranger, s'effacer pour laisser passer qqn.  Faire place nette.  Place à... : annonce un changement de personne, une activité nouvelle, etc. Place aux jeunes! Place au spectacle!  sur place. Au même endroit, sans se déplacer; sur les lieux mêmes où un événement a eu lieu, à l'endroit même. Rester, sautiller sur place. Être, rester cloué sur place. Enquêter, se rendre sur place. « Il viendrait me prendre en voiture et nous pourrions manger sur place, dans ce restaurant où il avait connu Florence » (M. La France, 2000).  3 Emplacement aménagé, destiné à une fonction particulière. Lit à deux places. Voiture de cinq places. Place de stationnement.  fam. Place du mort.  spécialt Emplacement, siège réservé dans une salle de spectacle, un moyen de transport en commun, etc.  emplacementsiège. Place assise, numérotée. Place de cinéma. Théâtre de 400 places. Réserver, retenir une place. Avoir une bonne, une mauvaise place. Il ne reste aucune place disponible à bord de cet avion.  Prendre place : s'installer, s'asseoir. « Il prend place sur un divan bien en vue de l'entrée principale de l'aérogare » (H. Aquin, 1974).  par méton. Prix, tarif, ticket, billet correspondant. Prix d'une place. Place gratuite. Acheter une place. Avoir deux places pour un concert.  4 (exprime l'idée de remplacement) Prendre la place de qqn. Faire place à : être remplacé par. L’agitation a fait place au calme. « les crocus allaient disparaître pour faire place au muguet » (M. Tremblay, 1978).  à la place de. Au lieu de, pour remplacer. Il viendra à la place de son père. Prendre la veste de qqn à la place de la sienne.  absolt Je n'ai pas trouvé de poires, j'ai pris des pommes à la place.
 B Situation de qqch. ou de qqn dans un ensemble.  1 Rôle assigné à qqn ou à qqch. dans un ensemble hiérarchisé ou structuré. La place de la religion dans la société. Un thème qui tient une place importante dans une œuvre. Une réponse qui laisse peu de place au doute. Avoir une place dans la vie de qqn. Il y aura toujours une place pour toi dans mon cœur. « une sorte d'universalité généreuse où il n'y a pas de place pour le ressentiment » (P. Vadeboncœur, 2000).  Être, se mettre à la place de qqn : s'imaginer, se supposer dans l'état, dans la situation où la personne en question se trouve (pour mieux juger, comprendre la situation).  être dans la peau de qqn. Si j'étais à sa place, je lui avouerais tout. « J'ai essayé de me mettre à votre place et de comprendre ce que vous ressentiez » (M. Laberge, 1992).  absolt À la place de qqn : si on était dans la situation, dans le cas de qqn. Que ferais-tu à ma place? À votre place, j'accepterais.  2 Situation, position ou disposition de qqch. ou de qqn par rapport à un ensemble.  dispositionpositionsituation. Place des mots dans la phrase. Changer la place d'un meuble. Mettre, remettre qqch. à sa place. « Cette ridicule idée de toujours changer les tasses de place » (V.-L. Beaulieu, 1970).  3 en place. À l’endroit qui convient, disposé, préparé dans un but précis; prêt à agir, à fonctionner. Remettre ses cheveux en place. Tout est en place pour le spectacle. Mise en place d'un décor. Mettre en place une réforme.
 C  1 Position de qqn, de qqch. dans un rang, dans une hiérarchie. Place éminente, honorable. Avoir une place à part. Ce pays occupe une place de choix sur la scène internationale. « un genre qui lui est particulièrement cher, et qui a toujours tenu une place d'honneur dans la littérature anglaise : la biographie » (M. Yourcenar, 1937).  Remettre qqn à sa place : faire comprendre à qqn qu'il a enfreint les règles de la politesse, des convenances, le rappeler à ses devoirs. « Me Emery Beaulieu, grand civiliste, avait remis à sa place un élève qui troublait son cours de droit romain » (G.-É. Lapalme, 1969).  Rester à sa place : se conduire comme l’exige sa condition, son état.  Être à sa place : être fait pour la fonction qu’on occupe, être dans la situation qui nous convient, être à l’aise.  2 Rang obtenu dans un classement, une compétition, etc. Être reçu dans les premières places. Obtenir la deuxième place à un concours. Finir en bonne place. Gagner une place. « l'équipe a réussi à terminer en cinquième place du classement » (La Presse, 2009).  3 Emploi rétribué (souvent modeste).  poste. Place de secrétaire. Chercher, trouver une place. Perdre sa place.  en place. Qui occupe une fonction qui donne de l’autorité, de la considération, haut placé; au pouvoir. Gouvernement en place. « cette sorte de déférence purement verbale et impersonnelle qu'elle réservait aux gens en place » (R. Gary, 1960).
 II 
 A  1 place (publique) : espace public découvert et plus ou moins vaste, souvent entouré de constructions, sur lequel débouchent ou que traversent une ou plusieurs voies de communication. (in GDT)  placette. Place de l’église, du marché, du village. Place déserte, noire de monde. Fontaine, monument d’une place. Centre d'une place. La place Royale, la place d’Armes. « Une couche de glace pleine de bosselures s'étendait sur la place Jacques-Cartier, que de rares piétons traversaient à pas prudents » (Y. Beauchemin, 1981).  fig. Sur la place publique : en public, au vu et au su de tous. « L'année de la conscription, dans les journaux, sur la place publique, ils parlaient de la guerre comme d'une chose naturelle » (M. Ouellette-Michalska, 1984).  2 vieilli Emplacement réservé aux voitures publiques. Place de voitures.  voiture de place : voiture publique qui stationnait à un emplacement déterminé et que l'on pouvait louer.  3 place d'armes : lieu où se rassemblaient les troupes dans une ville de garnison.  place (forte) : ville fortifiée par une enceinte, des ouvrages de guerre; par ext. ville de garnison, fortifiée ou non. Assiéger, attaquer, défendre une place. « Puis c' était, presque chaque matin, le lointain fracas de quelque place forte qui capitulait sous les obus » (É. Zola, 1892).  fig. « il a l'air du type à l'aise, sans gêne aucune, roi et maître de la place » (A. Major, 1964).
 B Ville, lieu où s’effectuent (ou peuvent s’effectuer) des opérations boursières, commerciales ou bancaires; ensemble des banquiers, des commerçants, etc., de cette ville, de ce lieu. Place commerciale. Places financières internationales. La place de Londres, de Paris, de Toronto. « l'injection de liquidités destinées à atténuer la crise du crédit n'a eu qu'un effet positif éphémère sur les places boursières » (Le Soleil, 2007).
in TLF
ANGLICISMES CRITIQUÉS
Q/C place
L'emploi de place (de l'anglais place) est critiqué comme synonyme non standard de centre, complexe, immeuble, tour.
Q/C place
L'emploi de place (de l'anglais place) est critiqué comme synonyme non standard de endroit.
Un bel endroit pour camper.
Q/C place d'affaires
L'emploi de place d'affaires (de l'anglais business place) est critiqué comme synonyme non standard de établissement principal, siège.
REM. L'emploi de siège a été officialisé par l’OQLF.
ÉTYMOLOGIEVers 1110; du latin populaire *plattea.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
place
singulier pluriel
place
places
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés