Accueil / Tous les mots du dictionnaire / perle
perle [pɛʀl] n. f.
 1 Petite concrétion, généralement sphérique, d'un blanc argentin à reflets irisés, qui se forme par sécrétion de couches concentriques de nacre autour d'un corps parasite entré dans la coquille de certains mollusques marins (huîtres) ou d'eau douce, et qui est recherchée pour la fabrication des bijoux ou des parures. Collier, rang de perles. L'eau d'une perle. La perle est la pierre de naissance du mois de juin. Perles naturelles. perle de culture : perle produite par l'introduction d'un corps parasite à l'intérieur d'une huître. perle fine : perle véritable. fausse perle : perle d'imitation. perle baroque, qui est de forme irrégulière, d'une rondeur imparfaite. Pêcheur de perles : pêcheur d'huîtres perlières. « Ôtez votre collier de verre, belle Rose, et acceptez, pour l'amour de moi, ce collier de vraies perles » (Ph. Aubert de Gaspé, fils, 1837).  (expressions) Jeter des perles aux pourceaux, aux cochons : donner, fournir à qqn qui ne saura pas en tirer profit qqch. de précieux. fam. Enfiler des perles : passer son temps à ne rien faire.  (pour exprimer la couleur) en appos.; inv. De la couleur blanc nacré de la perle.  blanc. Des souliers perle. Des bas couleur perle. REM. Sont invariables les noms d’éléments concrets employés pour exprimer une couleur par comparaison avec la couleur d’un fruit, d’un légume, d’une plante, d’un animal, d’une matière minérale, ou autre élément naturel ou produit de consommation. Selon les ouvrages de référence, ces mots sont classés comme des adjectifs de couleur invariables ou comme des noms de couleur juxtaposés ou en apposition et invariables.  (dans des adjectifs de couleur composés) inv. Des gants gris perle. « Grand, blond, l'air décontracté, portant un pardessus gris perle » (Ch. Brouillet, 2002).  2 par ext. Petite boule (de bois, de verre, de plastique, etc.) percée de part en part, utilisée principalement pour confectionner des bijoux ou diverses garnitures. Perles de verre, d'ambre. Perles d'un chapelet. Rideau de perles.  3 par anal. Ce qui a la sphéricité et l'éclat d'une perle. Perles de sang, de sueur. « une rivière cahoteuse et raide qui lançait des perles froides » (F. Leclerc, 1946).  archit. Décoration consistant en de petits grains ronds sculptés sur les moulures.  4 fig. Personne ou chose qui, par sa grande valeur, surpasse toutes celles de son genre. Il a enfin trouvé la perle rare. « Crois-moi, mon cher, c'est une perle, ta nièce » (R. Girard, 1904).  5 Mot, phrase, écrit dont la cocasserie et le ridicule, souvent involontaires, suscitent la moquerie. « S'il fallait mesurer la gravité des bévues à l'aune du temps consacré à les commettre, beaucoup de sottisiers seraient amputés de leurs plus belles perles » (La Presse, 1990).
in TLF
ÉTYMOLOGIEDébut 12e s.; altération du latin perna « cuisse; coquillage ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
perle
singulier pluriel
perle
perles
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés