Accueil / Tous les mots du dictionnaire / peinture
peinture [pɛ̃tyʀ] n. f.
 1 Matière colorante composée d'un pigment et d'un liant, utilisée pour recouvrir une surface. Peinture recyclée. Peinture laquée, mate. Pots, gallons de peinture. Pigments de peinture. Fabricant de peinture. Appliquer des couches de peinture. Attention à la peinture. peinture à l'eau : peinture sans solvant, dont le milieu de suspension est constitué d'une dispersion aqueuse. (in GDT)  2 Couche de peinture recouvrant une surface, un objet; surface peinte. Peinture éraflée. Peinture d’une carrosserie, des murs d’une maison. Faire des retouches de peinture. « une petite salle pauvre et triste où la peinture s'écaille sur les meubles » (Fr. Loranger, 1949).  3 Action de peindre, de recouvrir (une surface, un objet) d'une matière colorante. Peinture en bâtiment. Peinture au rouleau, au pinceau.  (expressions)  En peinture : en portrait, en effigie.  fam. Ne pas pouvoir voir qqn en peinture, le détester, ne pas pouvoir le supporter.  4 Art de peindre, moyen d'expression qui, par le jeu des couleurs et des formes sur une surface, tend à traduire la vision personnelle de l'artiste; technique, procédé, pratique d'un genre de l'art pictural (défini par l'emploi de tel support, de telle matière, par la mise en œuvre de certains sujets, de certaines conceptions).  art. Peinture classique, romantique, expressionniste, moderne. Peinture abstraite, figurative. Génie, maître de la peinture. Écoles, courants de peinture. Étudier la peinture. Faire de la peinture. Se consacrer à la peinture. « La peinture, art sans frontières, représente en nous ce besoin, qui existe aussi, en dépit des apparences, d'échapper aux règles, à la province, au repliement sur soi » (J. Éthier-Blais, 1982).  5 Ensemble des œuvres picturales d’un artiste, d’un pays, d’une époque. La peinture québécoise, canadienne, française, flamande, hollandaise. La peinture de Jean-Paul Riopelle, de Marc-Aurèle Fortin.  6 Ouvrage de peinture. Peintures pariétales, rupestres. Peintures religieuses. Belle, mauvaise peinture. Restaurer une peinture. Encadrer, accrocher une peinture.  7 fig. Description particulièrement imagée, évocatrice. Peinture fidèle, idéalisée d’une situation. Peinture de la société. « je me suis complu dans une peinture de notre ancienne déchéance collective » (F. Dumont, 1993).
in TLF
ÉTYMOLOGIE1120; du latin populaire *pinctura.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
peinture
singulier pluriel
peinture
peintures
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés