Accueil / Tous les mots du dictionnaire / parc
parc [paʀk] n. m.
 I   1 Clôture légère et transportable servant à enfermer les ovins; par méton. espace ainsi délimité.  clôture. Parc à moutons. Mettre les moutons au parc.  2 Enclos, prairie d’élevage limitée par des clôtures ou des fossés, où l’on met notamment les bovins.  enclosprairie. Parc d’engraissement. Parc à bestiaux. Emmener un troupeau au parc.  3 Pêcherie fixe, formée d'enceintes de pierres, de pieux ou de filets qui retiennent le poisson.  Bassin ou enclos aménagé pour l'élevage de certains mollusques.  bassinenclos. parc à huîtres : huîtrière, clayère.  clayèrehuîtrière. parc à moules : moulière, vasière.  moulièrevasière.  4 Petite clôture basse et pliante, formant une enceinte dans laquelle les enfants en bas âge peuvent jouer et apprendre à marcher en sécurité. Mettre un enfant dans son parc. « Lorsque Christian était tout petit et qu'il s'agrippait aux barreaux de son parc d'enfant, il m'arrivait de le regarder jouer pendant de longues minutes » (G. Archambault, 1970).  5 parc (de stationnement) : endroit aménagé, hors voirie, destiné au stationnement d'un certain nombre de véhicules. (in GDT)  stationnement. Parc à vélos. Parc extérieur, souterrain. Parc gardé, gratuit, payant. Mettre sa voiture dans un parc. « On construira aussi un parc de stationnement intérieur de 10 étages pouvant accueillir 12 600 voitures » (L’Actualité, 2001). REM. L'emploi de parc de stationnement a été officialisé par l'OQLF et a aussi fait l'objet d'une recommandation officielle en France.  6 Lieu d’entreposage, de stockage. Parc à ferrailles.  F/E Parc à bois.  7 Ensemble ou nombre de véhicules de même catégorie dont dispose une entreprise, un organisme, une collectivité, un pays ou une nation. (in GDT) Parc de camions d’une entreprise de transport. Parc automobile québécois. REM. L'emploi de parc a été officialisé par l’OQLF.  Ensemble ou nombre d'appareils, d’installations de même nature dont dispose une entreprise, un organisme, une collectivité, un pays ou une nation. Parc éolien, informatique. Parc immobilier canadien. Vieillissement d’un parc d’équipements. Entreprise qui renouvelle son parc d’ordinateurs. « l'objectif de la Ville de Montréal [...] est d'accroître son parc de logements sociaux ou abordables de 5 000 unités d'ici deux ans » (Les Affaires, 2002).  8 Q/C parc technologique : site spécialement aménagé dans lequel on trouve généralement une université, des centres de recherche et des entreprises travaillant en synergie au développement de la haute technologie.  Parc industriel.
 II   1 Étendue plus ou moins vaste de terrain boisé entièrement clos, dépendant généralement d'une propriété (château, manoir, etc.). Parc qui entoure une résidence. Beau, immense parc. Parc magnifique, abandonné. Allées, arbres, pelouses, grilles d’un parc. Se promener dans un parc. « j'étais assis face [...] aux trois grandes fenêtres qui me découvraient le parc élégant du château » (H. Aquin, 1965).  2 parc ou parc public : espace vert aménagé dans une agglomération en vue de l'agrément de sa population. (in GDT)  jardin (public). Parc municipal. Parc bien entretenu. Aller, se promener, jouer au parc. Traverser le parc. « je marchais, rue Duluth, vers le parc La Fontaine pour m'aérer un peu » (M. La France, 2000). REM. L'emploi de parc public a été officialisé par l’OQLF.  Parc canin.  3 Espace, terrain aménagé pour les loisirs, pour les activités de plein air. Parc récréatif. Parc de loisirs. Parc aquatique.  parc d'attractions, comportant des manèges, des zones thématiques, des stands de tir, etc. Le parc d'attractions de la Ronde.  parc zoologique ou parc animalier, où sont rassemblées en captivité ou en semi-liberté des espèces animales généralement exotiques, pour l'étude scientifique ou la curiosité du public.  jardin zoologique, zoo. « Le poilu animal est le plus vieux pensionnaire du parc zoologique » (Le Devoir, 2004).  4 Terrain délimité, qui a un statut officiel et un caractère de permanence, établi par une autorité compétente pour la protection d'un milieu ou d'éléments particuliers de ce milieu et pour l'agrément d'une population durant ses loisirs. (in GDT) parc naturel : espace naturel où s'applique une règlementation visant à assurer la protection et la préservation de la faune, de la flore et du milieu physique. (in GDT) Parc régional, provincial, national. Parcs du Québec. Faire une randonnée dans un parc. « On a parcouru tous les sentiers du parc du Mont-Tremblant » (D. Demers, 1992).  parc marin : aire marine protégée visant à assurer la protection et la mise en valeur du milieu marin. « l'observation des baleines dans le parc marin Saguenay–Saint-Laurent » (La Presse, 2002).
in TLF
ANGLICISME CRITIQUÉ
Q/C parc d'amusement
L'emploi de parc d'amusement (de l'anglais amusement park) est critiqué comme synonyme non standard de parc d'attractions.
ÉTYMOLOGIE1155 (in GRLF); du bas latin parricus « enclos ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
parc
singulier pluriel
parc
parcs
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés