Accueil / Tous les mots du dictionnaire / non
non [nɔ̃] adv. et n. m. inv.
 I Adv. Sert à marquer la négation.
 A (ayant la valeur d'une phrase)  1 (pour réagir négativement à un énoncé positif ou pour accepter un énoncé négatif) C'est moi qui suis arrivé en premier. – Non, c'est moi! As-tu besoin d'aide? – Non, j'ai presque fini. Ça ne va pas? – Non, pas très bien.  (renforcé par un autre élément ou par la répétition de non) Eh non! Que non! Mais non. Non et non. Non non, tout va bien.  2 (pour répondre négativement à une situation jugée invraisemblable ou inacceptable) Non! ce n'est pas vrai! Non, ne partez pas.  Non mais, marquant de manière renforcée le refus, exprimant l'indignation, l'incrédulité. Non mais, qu'est-ce qui lui prend? Non mais, que faites-vous ici?  3 (dans une interrogation)  (pour inviter à donner une réponse positive)  n'est-ce pas. Elle déménage demain, non? C'est un peu tard, non?  (pour inviter à confirmer la négation) Tu ne vas pas t'arrêter là, non? Tu n'exagères pas un peu, non?  4 Ou non, pour donner le choix à une phrase positive. Qu'on le veuille ou non. Que les circonstances soient favorables ou non.  5 (en fonction de complément direct; se désigne lui-même dans l'énoncé) Il est incapable de dire non. Répondre non.  Ne pas dire non : ne pas dire le contraire, ne pas refuser. « en ce qui me concerne je ne dirais pas non et y trouverais même du plaisir » (J. Basile, 1964).  (en subordonnée) J'imagine que non. Je pense que non. « Bernadette fit signe que non, la gorge serrée, incapable de parler » (G. Guèvremont, 1945).
 B (portant sur une partie de la phrase)  1 « Il faut ainsi conjurer la tempête et non la contempler comme tu fais sans un geste » (P. Perrault, 1964).  non pas. Ce sont les miens que je veux non pas les tiens.  (en corrélation avec mais) Il est reconnu non seulement pour sa gentillesse, mais aussi pour sa chaleureuse présence. Elle voulait non pas fuir, mais s'évader quelques heures.  Conj. de subordination complexeGT  non que. « non que nous ayons des remords [...] mais l'effroi de mourir sans jamais avoir été libres nous avait effleurés » (G. Godin, 1967).  2 non plus. Équivalent en phrase négative de aussi en phrase positive. Nous ne sommes pas d'accord non plus. « On ne peut pas tout croire, mais on ne peut pas non plus tout nier » (P. Perrault, 1964).  3 non sans. Je dois vous quitter non sans regret.
 C (jouant le rôle d'un préfixe négatif) (devant un adjectif ou un participe passé) C'est non négociable. Une promesse non tenue. Du pain non cuit. REM. Quand non est suivi d’un adjectif ou d’un participe passé, le trait d’union est généralement omis (non admissible, non inscrit). Lorsque l’élément non- est joint à un nom, l’emploi du trait d’union est requis (non-assistance, non-conformité).
 II N. m. inv. Réponse négative, refus. « La voix claque, coupante, c'est un non clair auquel Marie ne trouvera rien à répondre » (Ch. Duchesne, 1999).  Pour un oui ou pour un non.
in TLF
ÉTYMOLOGIE9e s.; mot latin.
ORTHOGRAPHE
  adverbe nom masculin
non
non
invariable
non
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés