Accueil / Tous les mots du dictionnaire / nerf
nerf [nɛʀ] n. m.
 I   1 Cordon blanchâtre constitué de fibres nerveuses, conduisant des messages moteurs et sensitifs entre le système nerveux central et les différentes parties de l’organisme.  cordon.  neur(o)-; nerveux. [type : hypoglosse, phrénique, pneumogastrique, sciatique, trijumeau, etc.] Racine, ramification, trajet d'un nerf. Inflammation, compression d'un nerf. Nerf auditif, olfactif, optique. Nerf moteur, sensitif. nerf mixte, à la fois moteur et sensitif. Nerf crânien. Nerf rachidien. Nerf médian. Nerf pathétique. Nerf spinal.  2 au plur., cour. Siège de l'équilibre mental; ce qui supporte les excitations extérieures, les tensions intérieures. Avoir les nerfs fragiles, solides. Avoir des nerfs d'acier. Calmer, contrôler ses nerfs. Ses nerfs ont craqué.  Crise de nerfs.  Avoir les nerfs tendus, à vif, à fleur de peau : être nerveux, irritable, agacé.  (expressions)  fam. Avoir les nerfs en boule.  F/E fam. Avoir les nerfs en pelote.  Être, vivre sur les nerfs, dans un état de nervosité, de tension nerveuse. « Il ne tenait plus en place, étant sur les nerfs » (F.-A. Savard, 1937).  Être à bout de nerfs, surexcité, dans un état de tension nerveuse que l’on ne peut plus maîtriser. « J'étais abruti de fatigue, à bout de nerfs » (J. Benoit, 1981).  fam. Porter, taper sur les nerfs ou Q/C tomber sur les nerfs : agacer, énerver, irriter.  agacerénerverirriter. « qu'il cesse de faire tout ce bruit qui me tape sur les nerfs! » (G. Archambault, 1970).  Passer ses nerfs sur qqn, qqch. : reporter son énervement, son agressivité sur qqn, qqch. qui n’en est pas la cause.  Q/C Prendre les nerfs ou fam. pogner les nerfs : s'énerver, se fâcher.  Q/C fam. Être sur le gros nerf, très nerveux, très tendu. « Le soir du spectacle, tout le monde est évidemment sur le gros nerf! » (Le Nouvelliste, 2004).  Interj. Q/C fam. les nerfs! Du calme, c'est assez!  Guerre des nerfs.
 II   1 Tendon, ligament d'un muscle.  ligamenttendon. Viande pleine de nerfs. « Je vois des nerfs saillir sur ses mains » (R. Ducharme, 1966).  nerf de bœuf : ligament cervical du bœuf qui, une fois desséché, sert à fabriquer des cravaches, des arcs, etc.  2 Force, vigueur physique ou morale.  forcevigueur. Avoir du nerf. Manquer de nerf.  Interj. fam. Allons, du nerf!  par ext. Un moteur, un style qui a du nerf.  Élément qui conditionne l'efficacité de qqch. Le nerf de l'économie. Le nerf de la guerre.  3 En reliure, cordelette transversale servant à relier les cahiers au dos d’un livre.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100; du latin nervus.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
nerf
singulier pluriel
nerf
nerfs
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés