Accueil / Tous les mots du dictionnaire / marée
marée [maʀe] n. f.
 1 Mouvement cyclique quotidien (montée et descente) de plus ou moins grande amplitude, du niveau des eaux de la mer et, indirectement, des eaux d'un estuaire, d'un fleuve, dû à l'attraction de la Lune et du Soleil. Petite, forte marée. Marée haute, basse : niveau maximal, minimal atteint par la marée. Attendre la marée haute. Des battures recouvertes par la marée haute. « la marée basse éloigne les flots de la côte et laisse un rivage paisible » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985). Au gré, au rythme des marées. Bois de marée, rejeté sur la grève par la marée. « du bois fin et des éclats pour les feux vifs, du bois de marée pour les feux de durée » (G. Guèvremont, 1945). courant de marée, déterminé par le flux et le reflux. Le vent et la marée. Être surpris par la marée. La rumeur de la marée. Les grandes marées d'équinoxe. Les marées d'eau douce, saumâtre, salée du fleuve Saint-Laurent. « La marée pour les amours, la marée pour les veillées, la marée pour le foin qu'on allait chercher sur la batture de l'île aux Oies, la marée pour la pêche au bar, à l'esturgeon, au capelan et à la loche, la marée pour la chasse à l'oie blanche, la marée pour la vie et la marée pour la mort » (La Presse, 1994).  spécialt marée montante : mouvement ascendant des eaux (marines) vers le rivage, la rive.  flot, flux. « Il [...] resta longtemps silencieux, bercé par le ronflement de la marée montante » (D. Demers, 1997). marée descendante : mouvement descendant des eaux (marines) découvrant (en partie) le rivage, la rive.  jusant, reflux.  Raz(-)de(-)marée.  (expressions) Contre vents et marées : en dépit de tous les obstacles, malgré toutes les difficultés.  À travers (les) vents et (les) marées : à travers le temps. « depuis plus d'un siècle, s'est forgée [...], à travers vents et marées, une mentalité qui ne fait que commencer à changer » (G.-É. Lapalme, 1969).  2 par anal. marée noire : nappe d'hydrocarbures dérivant à la surface des eaux (à la suite d'un déversement accidentel ou non), constituant une catastrophe écologique et économique pour la région touchée. Lutter contre la marée noire. Le nettoyage d'une marée noire.  par ext. Une marée d'algues toxiques.  3 fig. Masse de personnes ou de choses qui se répandent, qui déferlent comme le flux de la marée.  flot, vague. Une marée de misère humaine. Une marée de voyageurs, de touristes. « En face de lui, Jos n'avait plus qu'une marée humaine, houleuse, inquiète et réclamant des paroles » (V.-L. Beaulieu, 1974).  4 par méton. Ensemble des produits marins frais (crustacés, coquillages, poissons) pêchés d'une marée à l'autre et destinés à la consommation du jour. Marchand de marée. Commerce de la marée.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1260 (in TLFi); de mer et -ée.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
marée
singulier pluriel
marée
marées
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés