Accueil / Tous les mots du dictionnaire / gorge
gorge [gɔʀʒ] n. f.
 I   1 Partie antérieure du cou.  jugulaire. Sauter à la gorge de qqn. Serrer qqn à la gorge. Couper, trancher la gorge à qqn. Colibri à gorge rubis. « Elle posa la main sur sa gorge pour contenir les battements de son cœur » (Y. Beauchemin, 1981).  (expressions)  Prendre qqn à la gorge, le contraindre par la violence, en exerçant une pression impitoyable sur lui.  Mettre le couteau sous, sur la gorge de qqn.  2 Cavité située au fond de la bouche; gosier.  cavité. Gorge irritée. Mal de gorge : angine. Avoir mal à la gorge. Cancer de la gorge. Avoir la gorge sèche. Avoir la gorge nouée, serrée par l'émotion. Se racler la gorge. Prendre à la gorge. « sa voix tremble à travers les sanglots qui lui montent à la gorge » (A. Dessureault-Descôteaux, 1985).  Adv. complexeGT  à gorge déployée ou à pleine gorge. Très fort. Rire à gorge déployée. Chanter à pleine gorge.  Adj. complexeGT  de gorge. Guttural. Voix, rire de gorge.  (expressions)  Avoir une boule dans la gorge.  Avoir un chat dans la gorge.  Faire rentrer à qqn ses mots, ses paroles dans la gorge, l'obliger à désavouer ses propos, à se taire.  Rester dans la gorge, en travers de la gorge : ne pas pouvoir dire; ne pas admettre.  Faire des gorges chaudes (de qqn, de qqch.) : se moquer, faire des plaisanteries malveillantes. « Paul irait par toute la ville colporter ce qui s'était passé en faisant des gorges chaudes » (Cl. Martin, 1966).  Rendre gorge : être contraint de restituer ce qu'on a pris par des moyens illicites.  3 littér. Poitrine, seins de la femme.  poitrineseinsbuste. « sa gorge blanche et plantureuse se soulevant au rythme lascif de ses fringales » (Ch. Mistral, 1988).
 II (par anal. de forme)  1 Vallée étroite, encaissée.  canyon. Le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. « Au faîte de la colline, ils aperçurent [...] une gorge très profonde » (P. Morency, 2002).  2 Partie évidée d'une pièce métallique.  cannelure, rainure. Poulie à gorges.  Partie entaillée, échancrée d'une pièce.  échancrure, entaille. Gorge d'une serrure.  3 archit. Moulure concave. Corniche à gorge.
ÉTYMOLOGIEDébut 12e s. (in TLFi); du latin populaire *gurga.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
gorge
singulier pluriel
gorge
gorges
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés