Accueil / Tous les mots du dictionnaire / garde
2. garde [gaʀd] n. f.
 I Action, fait de garder.  1 Action de conserver, de protéger, de surveiller qqch.  conservation, protection, surveillance. Il a la garde des archives.  2 Action de surveiller un être vivant afin de le protéger ou de l'empêcher de nuire. J'ai laissé mes chats en garde chez ma voisine.  3 Pouvoir de surveillance, de direction ou de contrôle exercé sur une personne ou une chose qui a pour effet de rendre le gardien responsable du préjudice causé par cette personne ou cette chose.  garde à vue : mesure qui permet de garder un témoin ou un suspect dans les locaux de la police pendant un temps réglementé.  droit de garde ou garde des enfants ou absolt garde : droit et obligation qu’a un parent d’habiter avec son enfant mineur et d’assurer son éducation, sa sécurité et son entretien.  Q/C service de garde : service rémunéré qui assure la garde d'enfants pendant l'absence de leurs parents pour une partie ou la totalité de la journée.  garderie, crèche, jardin d'enfants.  (au Québec) service de garde en milieu scolaire : service qui reçoit les élèves de la maternelle ou du primaire en dehors des heures d’enseignement (avant ou après la classe), ou pendant les journées pédagogiques, la semaine de relâche, etc.  4 Action de surveiller dans le but de défendre un lieu ou d'empêcher une ou plusieurs personnes de fuir. Patrouiller le camp et assurer la garde. La frontière est sous la garde des fusiliers. Poste de garde : guérite.  Chien de garde, qui a le rôle de surveiller une maison, une propriété.  5 Service de surveillance, de sécurité. La garde, la veille de nuit est assurée par des agents de sécurité. Frais de garde. La garde d'enfants : gardiennage.  gardiennage.  de garde. Affecté, chargé à ce genre de service. Tour de garde. Être de garde. Infirmière, médecin de garde.  Monter la garde : prendre son tour de garde.  bonne garde. Surveillance serrée. Mettre qqch. sous bonne garde. Être sous bonne garde. « Il sait bien que Menaud, sur le seuil de la promise, fait bonne garde » (F.-A. Savard, 1937).  Q/C garde côtière (canadienne) : service notamment chargé de patrouiller les côtes canadiennes et d’assurer le maintien de la sécurité maritime du Canada.  garde-côte.  6 Position de base d'un athlète qui permet d'attaquer, de se défendre ou de riposter (en boxe, en escrime, etc.). Se mettre en garde. Baisser, fermer, ouvrir sa garde, la garde.  ellipt en garde! Ordre par lequel on dicte à un adversaire de se parer au combat (en adoptant la garde).  7 en garde. État de méfiance, de prudence, de vigilance. Mise en garde : avertissement. Mettre qqn en garde, l'alerter, l'avertir, le prévenir.  Être, se mettre, se tenir sur ses gardes : faire attention, être sur le qui-vive.  8 prendre garde (à). Faire attention (pour éviter un danger, une difficulté). Prends garde à toi ou ellipt prends garde. Propriété privée, prenez garde aux chiens. Prends garde en traversant la rue. Il ne prend pas garde au feu! Elle se dirige vers le précipice sans y prendre garde. « Tristes bandits qui venez dans la nuit / Briser ainsi le cœur des malheureux / Prenez bien garde le ciel dans sa fureur / Vous punira un jour pour ces malheurs » (L. Remon, 1993).  prendre garde de. Prendre des précautions afin d'éviter des désagréments. Il faut prendre garde de ne pas endommager les tissus. Il n'avait garde de le contrarier. « Prends garde de salir ta robe neuve » (Gr. Gélinas, 1950).  prendre garde que. S'assurer que. Prenez bien garde que personne ne la voie. Prends garde que tout soit prêt à temps.  vieilli prendre garde à. Avoir soin de.
 II Groupe de personnes qui garde qqn, qqch.  1 Groupe de personnes responsables de la protection d'un souverain, d'un chef, d'un personnage officiel, etc.  escorte. Garde nationale. Il passe en revue une garde d'honneur.  La vielle garde : les plus anciens partisans d'un parti politique, d'un régime, d'une personnalité.  2 Groupe de soldats qui sont en faction. Changement de garde. Relève de la garde.  corps de garde : troupe chargée de garder un poste; par ext. bâtiment où se trouvent ces soldats.  Chanson, histoire, plaisanterie de corps de garde, très grossière.
 III Choses qui servent à protéger.  1 Partie d'une arme blanche qui protège la main. Garde d'une épée, d'un sabre. Planter son épée jusqu'à la garde.  2 pages de garde : pages blanches qui se trouvent au début et à la fin d'un livre.  3 N. f. plur. gardes. Pièces à l'intérieur d'une serrure qui préviennent qu'une autre clé puisse l'ouvrir.
ÉTYMOLOGIEVers 1050 (in TLFi); probablement de l'ancien bas francique *warda.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
garde
singulier pluriel
garde
gardes
gardes
pluriel
gardes
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés