Accueil / Tous les mots du dictionnaire / façon
façon [fasɔ̃] n. f.
 I   1 Travail accompli par la personne qui façonne un objet.  main-d'œuvre. Coût de la façon. Payer la façon.  à façon. En exécutant le travail pour le compte d’autrui et sans fournir la matière première; se dit de la personne qui travaille ainsi, de son travail. Travailler à façon. Couturière, travail à façon.  De ma façon : fait, inventé par moi. Une idée de sa façon. Une histoire de votre façon. « une entrée d'avocats farcis aux crevettes avec une vinaigrette de ma façon » (N. Audet, 2002).  2 agric. Opération destinée à préparer le sol à la réception des semences et à améliorer ses propriétés afin qu'il produise de bonnes récoltes. Le labour et le hersage sont des façons culturales.  3 Manière dont une chose est faite; forme qu'on lui a donnée. La façon d'un vêtement. « La jupe, garnie de trois rangs d'effilés, faisait des plis charmants, et annonçait par sa coupe et sa façon la science d'une couturière de Paris » (H. de Balzac, 1850).  4 en appos. Imitation.  imitation. Chaussures façon cuir. « un bracelet en peau d'antilope façon léopard » (La Presse, 1996).
 II 
 A Forme particulière que revêt qqch.; manière particulière de faire une chose. Façon d’agir, d'être, de faire, de marcher, de vivre. Je ne partage pas sa façon de voir. Se comporter d’une étrange façon. Répondre de façon évasive. Expliquer qqch. d’une façon plus claire. La soirée s'est déroulée de façon agréable. Il y a différentes, plusieurs façons de procéder. S'habiller de la même façon que qqn. La façon dont il a réglé le problème. « Nuna avait une drôle de façon de fumer, artificielle et maladroite » (Guill. Vigneault, 2001).  (expressions)  C'est une façon de parler : cela ne doit pas se prendre à la lettre.  Dire sa façon de penser : dire ce qu'on pense d’une manière directe, franche, sans ménagement. « cesse de me demander si j'ai bu chaque fois que je dis ma façon de penser! » (A. Cousture, 1985).  Jouer, faire à qqn un tour de sa façon, lui jouer un mauvais tour.  À ma façon : d'une manière, selon des modalités qui me sont propres. Agir, vivre à sa façon. Ils joueront ce morceau à leur façon. « rien ne m'empêche d'essayer maintenant d'être heureux à ma façon » (Fr. Loranger, 1949).  Adv. complexeGT   de cette façon. Ainsi. Il faut procéder de cette façon.  de quelle façon. Comment. « Au fond, un seul problème me préoccupe vraiment, c'est le suivant : de quelle façon dois-je m'y prendre pour écrire un roman d'espionnage? » (A. Belleau, 1980).  d'une certaine façon ou de, en quelque façon. D'un certain point de vue. C'est vrai d'une certaine façon.  de toute(s) façon(s). Quoi qu’il en soit, quoi qu’il arrive. De toute façon, tu n’as pas le choix. « Ainsi, nous serions si loin les uns des autres que, de toutes façons, il nous serait impossible de nous voir » (Cl. Martin, 1966).  d'une, de façon générale. D'un point de vue général. « Maryse avait cette habitude de donner dans les portes ouvertes. D'une façon générale, elle entretenait d'ailleurs des rapports problématiques avec les portes et les serrures » (Fr. Noël, 1983).  en aucune façon. Absolument pas, en aucun cas.  nullement. Tu ne me déranges en aucune façon.  Prép. complexeGT   à la façon de. Comme, à la manière de. S’habiller à la façon des adolescents. « Son propre père avait été sévère mais jamais à la façon du père de Doris » (A. Gagnon, 1973).  de façon à (+ inf.). Afin de. Il se dépêche de façon à ne pas rater son train.  Conj. de subordination complexeGT   de (telle) façon que ou de façon à ce que (+ subj.). De telle sorte que, de telle manière que. Elle s’est assise de telle façon qu’il puisse la voir. « Arsène et son fils levèrent l'échelle de façon qu'elle fût verticale » (R. Carrier, 1968). REM. L’emploi de la conjonction de subordination complexe de façon à ce que est parfois critiqué comme synonyme non standard de la conjonction de subordination complexe de (telle) façon que.  vieilli de (telle) façon que (+ indic.). Il a tout prévu, de façon que la soirée est réussie.
 B  1 au plur. Conduite, comportement en société.  manières.  comportementconduite. Façons brusques, désagréables. Avoir des façons distinguées. Je n’apprécie guère vos façons. Madame Jobin « s'accommodait fort bien des façons cavalières d'Aurélien Picquot » (Y. Beauchemin, 1981).  Manières, démonstrations cérémonieuses; minauderies.  manièressimagrées. Pas de façons entre nous.  Adv. complexeGT  sans façon(s). En toute simplicité, sans complications; librement, sans gêne.  sans cérémonie(s); fam. à la bonne franquette. Recevoir, traiter qqn sans façon. « L'Anglais avait passé la porte et était entré sans façons » (L. Caron, 1981).  Non, merci, sans façon : formule de politesse indiquant qu’un refus est sincère.  Adj. complexeGT  Une personne sans façons. Un repas sans façon.  par ext. Difficultés pour se décider, pour se déterminer à qqch. Accepte, ne fais pas tant de façons.  2 Q/C fam. Avoir de la façon : être aimable, courtois, engageant.  Faire de la façon à qqn : se montrer gentil, agréable avec qqn, lui témoigner de l'intérêt. REM. Cet emploi est vieilli en France.
in TLF
ÉTYMOLOGIEEntre 1121 et 1134 (in TLFi); du latin factionem « action de faire, manière de faire ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
façon
singulier pluriel
façon
façons
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés