Accueil / Tous les mots du dictionnaire / coucou
coucou [kuku] n. m. et interj. PLURIEL (n. m.) coucous.
 I N. m.  1 Oiseau insectivore d’Eurasie, d’Afrique et d’Océanie, de taille moyenne et de forme élancée, à plumage varié (souvent gris ou brunâtre avec le ventre clair), qui est pourvu d’un bec court et arqué et d’une longue queue, et qui est généralement de mœurs parasites, la femelle pondant ses œufs dans le nid d’autres espèces qui élèvent ses oisillons. [Genres Cuculus et voisins; famille des cuculidés.] REM. Le mot coucou sert généralement à désigner le coucou gris. « Entend-on déjà le chant du coucou? Ce chant qui semble se moquer, encore, toujours, et répéter sa moquerie sur deux notes » (J. de Romilly, 1993).  coucou gris [C. canorus] : espèce eurasienne commune, à dos gris et ventre blanc rayé, dont le chant du mâle est composé de deux notes répétitives (rendues par l’onomatopée coucou).  2 pendule à coucou ou horloge (à) coucou ou ellipt coucou : pendule en bois d’aspect rustique, munie d'un dispositif qui, pour marquer les heures, fait apparaître un petit oiseau mécanique qui émet des sons imitant le chant du coucou. « Le temps s'est ensuite écoulé sans qu'un coucou suisse sonne le moindre coup pour me rappeler que j'attendais toujours » (Le Devoir, 2007).  3 F/E bot. Nom donné à certaines plantes à fleurs jaunes s’épanouissant au printemps (à l’époque où le coucou commencerait à chanter), dont la primevère officinale.  4 fam. Petit avion, souvent ancien ou en mauvais état. Il « ne cesse implicitement de poser cette question, tout en parcourant à pied, en camion et en coucou les coins les plus reculés du continent africain » (L’Actualité, 2001).
 II Interj.  1 Cri dont se servent les enfants qui jouent à la cachette pour avertir qu'ils sont cachés et que la recherche peut commencer.  Formule utilisée avec de très jeunes enfants avec qui l’on joue à se cacher le visage, notamment avec les mains.  N. m. Faire des coucous.  2 Formule utilisée pour annoncer l’arrivée d’une personne dans un lieu, en particulier sa propre arrivée. « Coucou, c'est moi, ton petit mari qui revient! » (A. Hébert, 1970).  N. m. Faire un (petit) coucou (à qqn) : saluer qqn, lui rendre visite. « j'irais faire un coucou à ma grand-mère et je souperais sûrement avec elle » (La Presse, 2007).
in TLF
ÉTYMOLOGIE2e moitié du 11e s. (in TLFi); du latin cuculus « oiseau grimpeur du genre pie ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin interjection
coucou
singulier pluriel
coucou
coucous
coucou
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés