Accueil / Tous les mots du dictionnaire / branche
branche [bʀɑ̃ʃ] n. f.
 I   1 Partie ligneuse allongée qui se développe, directement ou indirectement, à partir du tronc d’un arbre. Branche d’arbre. Branche de chêne, d’érable, de pommier, de sapin. Branches primaires, secondaires. Grosse, petite branche. Branche biscornue, feuillue, nue, sèche. Branche gourmande. Branche chargée de fruits. Casser, couper une branche. S’accrocher à une branche. Oiseau qui vole de branche en branche. « c'était une forêt de pins si serrés que leurs branches basses étaient mortes, faute de lumière » (C. Martin, 1960).  2 par ext. Ramification peu importante de la tige d'un arbuste, d'un végétal. Branche de buis, de framboisier, de houx, de laurier.  Tige d'un végétal ou division d'une racine. Branche de céleri.  cuisine En branche(s) : servi avec la tige complète. Épinards en branches.  3 (expressions)  Q/C À travers les branches : par ouï-dire, indirectement. « Son refus, d'après ce que j'ai pu apprendre à travers les branches, s'exprima par son comportement » (J. Brault, 1984).  F/E Être comme l'oiseau sur la branche : être dans l'incertitude, la précarité.
 II par anal.  1 Lignée issue d'une même famille.  maison. Branche aînée. Branche cadette. « De nos jours, cette branche de la famille survit sous le nom de Prévost » (G.-É. Lapalme, 1969).  (expressions) fam.  (Ma) vieille branche : (mon) vieux camarade, (mon) vieil ami. Salut, vieille branche! « Sais-tu ce que j'ai fait il y a trois jours, vieille branche? » (Y. Beauchemin, 1981).  Avoir de la branche : avoir de la classe, de la distinction. « Comme elle est élancée! Elle a déjà beaucoup de branche! » (Andrée Maillet, 1965).  2 Division se détachant d'un élément principal; partie d'un objet disposée d'un côté ou de l'autre d'un élément central. Branches d’une route. Branches d’un compas, de lunettes. Chandelier à sept branches. « Il vit alors que la rivière Platte s'était divisée en deux branches, nord et sud » (J. Poulin, 1984).  anat. Branche d’une artère, d’un nerf. Branches de l’aorte.  3 Division ou subdivision d'une science, d'une activité commerciale, etc.  secteur. Branches de l’enseignement. Étudiant qui décide de changer de branche. Branches de la médecine, de la physique. Branche d’activité, de l’industrie. Branche d’une administration. Branche armée d'un mouvement. « Tu feras un stage dans chaque branche de l'entreprise afin d'en connaître tous les rouages » (Fr. Loranger, 1949).
in TLF
ANGLICISME CRITIQUÉ
Q/C branche
L'emploi de branche (de l'anglais branch) est critiqué comme synonyme non standard de succursale, filiale.
ÉTYMOLOGIEVers 980 (in TLFi); du bas latin branca « patte (d'un animal) ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
branche
singulier pluriel
branche
branches
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés