Accueil / Tous les mots du dictionnaire / barre
barre [bɑʀ] n. f.
 I   1 Pièce étroite et longue, généralement de section régulière, d'une rigidité et d'une résistance variables selon la matière dont elle est faite, pouvant être utilisée pour assurer la fermeture d’une porte.  tige.  barreau. Barre de bois, de fer. Assommer qqn à coups de barre. « Claude enlève la barre de merisier qui fermait la porte, ouvre celle-ci et respire l'odeur de l'aube » (J. Folch-Ribas, 1989).  Barre transversale.  fam. Coup de barre : grande fatigue subite. Avoir un coup de barre.  (expression) C'est de l'or en barre.  (par anal. de forme) Barre de céréales, de chocolat. Barre énergétique.  Q/C barre de crème glacée : crème glacée enrobée de chocolat, moulée et fixée à un bâtonnet.  chocolat glacé, esquimau.  électr. Barre omnibus.  2 sport En danse, barre horizontale fixée au mur et servant d’appui pour les exercices; ensemble des exercices effectués à la barre. Barre de danse. Exercices à la barre. Danseuse qui fait sa barre.  barre fixe : appareil de gymnastique masculine constitué d’une barre horizontale soutenue par deux montants verticaux.  barres parallèles : appareil de gymnastique masculine constitué de deux barres horizontales fixées parallèlement et à la même hauteur sur des montants verticaux.  barres asymétriques : appareil de gymnastique féminine constitué de deux barres horizontales fixées parallèlement et à des hauteurs différentes sur des montants verticaux.  Barre horizontale que l’on doit franchir dans certaines disciplines de saut.  barre. Barre de saut en hauteur, de saut à la perche. Franchir la barre.  fig. Niveau, seuil, limite.  limiteniveauseuil. Taux qui passe sous la barre des 10 %. « Les ventes franchissent la barre des 700 000 dollars » (Commerce, 1996).  (expression) Placer la barre haut, trop haut : avoir, imposer beaucoup, trop d’exigences.  3 constr. barre d'appui : barre scellée à hauteur d’appui entre les parties verticales d’une fenêtre.  4 mar. Tige actionnant le gouvernail; par ext. tout dispositif servant à gouverner un bateau. Barre de gouvernail. Être à la barre. Tenir la barre. « Le passeur s'éloigne à la rame; puis il hisse sa petite voile et prend la barre » (P. Zumthor, 1994).  fig. Être à la barre, tenir la barre, prendre la barre : avoir, prendre la direction de qqch. « l'ancien syndicaliste, qui est à la barre de la commission depuis juin dernier » (La Presse, 2001).  F/E Avoir barre(s) sur qqn, avoir l’avantage sur lui.  Coup de barre : changement brusque de direction dans la conduite d’une personne, d’un groupe, d’une société. « tous s'entendaient pour dire qu'un sérieux coup de barre s'imposait afin de remettre l'événement sur les rails » (Le Soleil, 2004).  5 Lieu de la salle d'audience où comparaissent les témoins et où plaident les avocats. Barre des témoins. Être appelé, comparaître à la barre. « Je ne devais plus le revoir qu'en cour d'assises, au moment du procès Darzac, lorsqu'il vint à la barre expliquer l'inexplicable » (G. Leroux, 1907).
 II par anal.  1 Trait droit d'orientation variable. Barre de soulignement. Barre de fraction. Barre du t, du A majuscule. Tirer, tracer une barre. Biffer un nom d’une barre. « le buvard vert est constellé de fragments d'écriture à l'encre noire : barres de deux ou trois millimètres, petits arcs de cercles » (A. Robbe-Grillet, 1957).  barre oblique : caractère typographique (/) utilisé notamment pour marquer une relation d'opposition.  mus. barre de mesure : trait vertical qui sépare les mesures d'une portée.  Code-barres.  par anal. « Il restait dans le ciel une longue barre cuivrée au ras des dunes » (R. Lalonde, 1996).  Q/C littér. La barre du jour : l'aube. « Le lendemain, à la barre du jour, Pélagie et Beausoleil s'en furent marcher sur le sable qui bordait la mer » (Ant. Maillet, 1979).  2 inform. Espace étroit et long d'une interface graphique, qui contient des éléments de commande ou d'information. Barre d'outils ou d'icônes. Barre de menus, de titre.  barre de défilement : bande étroite, horizontale ou verticale, qui permet de faire défiler le contenu d'une fenêtre.  barre des tâches : bande étroite au bas d'un écran, où s'affichent, sous forme d'icônes ou de boutons, les principales applications.  barre d'espacement : touche de clavier qui sert à insérer les espaces.  3 Accumulation d'alluvions fluviales qui se forme parallèlement à la côte devant l'entrée d'un estuaire.  Déferlement puissant de vagues sur les hauts-fonds, parallèlement à la côte; zone où s’exerce ce déferlement. Navire qui franchit la barre.  4 zool. Espace vide de la mâchoire de certains animaux, en particulier du cheval, entre les incisives ou les canines et les molaires. Le mors appuie sur les barres du cheval.  5 Douleur vive, ressentie comme horizontale. Avoir une barre sur l’estomac. « Phonsine courait, pliée en deux par une barre de colique » (G. Guèvremont, 1947).
in TLF
VOIR l’article thématique Les principales règles d’emploi de la ponctuation.
ANGLICISME CRITIQUÉ
Q/C barre de savon
L'emploi de barre de savon (de l'anglais bar of soap) est critiqué comme synonyme non standard de pain de savon, savonnette.
ÉTYMOLOGIEDébut 12e s. (in TLFi); du latin populaire *barra.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
barre
singulier pluriel
barre
barres
orthographe
MEES - 6e
étymologie
Emplois critiqués
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Homonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés