Accueil / Tous les mots du dictionnaire / balle
2. balle [bal] n. f.
 I   1 Objet de forme sphérique généralement élastique et de petite dimension, que l'on utilise dans de nombreux jeux. Balle de golf, de tennis, de ping-pong, de baseball. Lancer, frapper, attraper une balle. Jouer à la balle. « les dizaines de billes, de balles et de ballons [...] qui ramenaient le sourire dans les yeux des enfants » (R. Lalonde, 1996).  (expressions)  Prendre, saisir la balle au bond : profiter avec à-propos d'une occasion favorable, fortuite mais opportune pour dire ou faire qqch. « Prenant la balle au bond, il a accusé l'opposition de ne pas avoir défendu le projet » (Le Soleil, 2008).  La balle est dans le camp de qqn, c’est à lui de prendre une décision, d’agir.  Renvoyer la balle à qqn, se renvoyer la balle : répliquer à qqn avec vivacité, avec esprit; rejeter, renvoyer sur qqn la responsabilité de qqch. d’embarrassant.  Enfant de la balle.  2 Q/C par anal.  Balle de neige : boule de neige.  motte de neige. « Il ne se lasse pas d'admirer cette redoutable forteresse de glace luisante. Il a même l'impression durant les longues heures qu'il y passe, qu'il fait chaud entre ces murs de glace qu'il faut parfois protéger contre de jeunes ennemis venus d'une autre rue. Armés de balles de neige, ils prennent effrontément d'assaut le fortin » (Cl. Beausoleil, 1994).  Balle de laine : boule de laine.  pelote. « Violette reprit ses aiguilles à tricoter, choisit une balle de laine verte, reprit silencieusement son ouvrage » (M. Tremblay, 1978).  3 par ext.  Dans certains sports, fait de lancer, de frapper une balle. Balle longue, courbe. Balle rapide.  balle de manche, de match : au tennis, service susceptible de faire remporter la manche, la partie à l’un des adversaires.  Couper une balle.  par méton. Jeu auquel on s’adonne avec une balle. Terrain de balle. « Les garçons de ma rue étaient de grands amateurs de balle » (F. Leclerc, 1946).  Q/C (par oppos. à prise) Au baseball, à la balle molle, lancer envoyé en dehors de la zone délimitée par les genoux et la poitrine du frappeur.  lancer. But sur balles.  4 Petit projectile généralement métallique, de forme sphérique ou oblongue, dont on charge les armes à feu portatives ou automatiques et certaines pièces d’artillerie. Balle traçante, explosive. Balle de revolver, de pistolet. Balle de, en caoutchouc. Cribler qqn, qqch. de balles. Tomber sous les balles. Être blessé, tué par balle. Recevoir une balle en plein cœur. « Il avait un fusil, des balles, de quoi chasser et se nourrir » (Y. Thériault, 1958).  Balle perdue.  (expression) Se tirer une balle dans le pied.
 II (1655 (in NPR) au sens de « livre » puis « franc »; origine inconnue) F/E fam. Franc.  franc. Payer cent balles.
in TLF
ÉTYMOLOGIE1534; de l'italien balla, forme dialectale de palla « balle ».
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
balle
singulier pluriel
balle
balles
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés