Accueil / Tous les mots du dictionnaire / bâton
bâton [bɑtɔ̃] n. m.
 1 Morceau de bois rond et allongé servant d'appui, d'arme ou d'outil. Coups de bâton. S’appuyer sur un bâton. Marcher à l’aide d’un bâton. « vous avez commencé à avancer, votre bâton de marche à la main » (P. Morency, 2002).  (expressions)  Bâton de vieillesse : personne qui sert de soutien moral à une personne âgée.  La carotte et le bâton.  Prendre son bâton de pèlerin.  Q/C (expression) fam. Avoir, tenir le gros bout du bâton (probablement de l’anglais to have the big end of the stick) : avoir l’avantage, être en position de force dans une discussion, une négociation. « j'ai brusquement compris que je ne tenais pas le gros bout du bâton » (N. Audet, 1980). REM. L’emploi de avoir, tenir le gros bout du bâton est parfois critiqué comme synonyme non standard de être en position de force.  sport  bâton (de ski) : longue tige pourvue d'une poignée à l'extrémité supérieure et d'une rondelle près de l'extrémité inférieure, que le skieur utilise pour se propulser ou pour maintenir son équilibre.  bâton (de golf) : longue tige pourvue d'une poignée à l'extrémité supérieure et d'une tête à l'extrémité inférieure, spécialement conçue pour frapper des balles de golf.  club.  bois, fer.  Q/C bâton (de baseball, de softball) : bâton dont le bout arrondi est plus épais que le manche et dont on se sert pour frapper la balle.  batte de baseball.  Q/C Bâton de hockey.  Symbole de l'autorité, du commandement. Bâton de commandement.  (en France) bâton de maréchal : signe distinctif de la dignité de maréchal; fig. le grade ou l'emploi le plus élevé auquel on peut prétendre dans une activité donnée.  2 par anal. Objet rigide de forme allongée. Bâton de craie. Bâton de rouge à lèvres. Bâton d’encens, de dynamite. « elle glissa un bâton de réglisse dans ma bouche » (M.-C. Blais, 1965).  (expressions et locution)  Mettre des bâtons dans les roues : susciter des difficultés à qqn; faire obstacle à qqch.  contrarier, faire obstacle à. « Quand je la prenais dans mes bras, elle se raidissait, elle se défendait. [...] C'était comme si je lui mettais des bâtons dans les roues, comme si elle avait quelque chose d'urgent à faire. Elle m'aime, mais d'une curieuse façon » (R. Ducharme, 1966).  À bâtons rompus : sans suite logique, en changeant fréquemment de sujet. « Ils parlèrent à bâtons rompus pendant une bonne demi-heure » (A. Cousture, 1985).  Mener une vie de bâton de chaise.  3 Trait vertical que trace un enfant qui apprend à écrire, à compter.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); du latin populaire *basto.
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
bâton
singulier pluriel
bâton
bâtons
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés