Accueil / Tous les mots du dictionnaire / affaire
affaire [afɛʀ] n. f.
 I   1 Ce que qqn a à faire; ce qui occupe ou qui concerne qqn.  obligation, occupation. Vaquer à ses affaires. Retourner à ses affaires. Se mêler des affaires des autres. Occupe-toi de tes affaires! C’est son affaire, cela ne nous regarde pas. J’ai une affaire importante à régler. « Je désire voir madame Pomerleau pour une affaire pressante » (Y. Beauchemin, 1989).  (expressions)  Faire son affaire de qqch. : se charger personnellement de qqch.  Toute(s) affaire(s) cessante(s).  C’est l’affaire d’une seconde ou c’est l’affaire d’une minute : cela ne demande pas longtemps, cela s’arrange vite.  Q/C fam. Être au-dessus de ses affaires.  Ce à quoi qqn s’intéresse; ce qui convient à qqn, qui répond au besoin de qqn.  Être à son affaire : être attentif à, concentré sur son affaire, son activité.  Faire l’affaire : convenir.  Faire l’affaire de qqn, l’arranger, lui convenir davantage.  vieilli Faire son affaire à qqn, lui infliger un châtiment.  2 affaire de (+ nom désignant ce dont il s’agit). Matière de.  question de. Affaire d’honneur, de cœur, de famille. Affaire d’État. C’est une affaire de goût. « Ceci est une affaire d’homme à régler entre hommes » (A. Hébert, 1970).  3 Situation embarrassante, dangereuse. Une sale, une fâcheuse affaire. Être hors d’affaire. Tirer qqn d’affaire. Ce n’est pas une mince affaire ou c’est toute une affaire : c’est compliqué, difficile. Ce n’est pas une affaire.  (expression) fam. La belle affaire! : exclamation ironique servant à nier l’importance de qqch.  4 Situation compliquée qui implique diverses personnes, divers intérêts.  histoire. Affaire délicate, épineuse. Ne te mêle pas de cette affaire. Il faut tirer cette affaire au clair. Il est impliqué dans une drôle d’affaire. Les nouvelles mesures ne changent rien à l’affaire. C’est une autre affaire : c’est une chose, un problème différent. « Pour une fois que la conclusion d’une affaire n’était pas à mon désavantage » (G. Archambault, 1970).  spécialt Scandale politique qui vient à la connaissance du public. Une affaire de fausses factures, de pots-de-vin. Étouffer une affaire. Être impliqué dans une affaire.  Crime ou délit sur lequel enquête la police. L’affaire Kennedy. La police le recherche pour une affaire de drogue.  5 Litige soumis à un tribunal.  cause, procès. Affaire judiciaire, civile, criminelle, pénale. Saisir le tribunal d’une affaire. Instruire, juger, plaider une affaire. Classer une affaire. « le juge devait prononcer la sentence dans l’affaire de la femme Jobin » (A. Bessette, 1914).  6 Conflit militaire ou diplomatique.  conflit. L’affaire de Suez.  7 Toute activité d’achat, d’échange, de vente.  marché. Affaire conclue. Faire une bonne, une mauvaise affaire. Faire affaire avec qqn.  (expressions)  C’est une affaire : c’est une bonne affaire, une aubaine.  fam. L’affaire est dans le sac.  8 Entreprise.  entreprise. Une affaire rentable. Le patron d’une affaire. Gérer une affaire. Elle a lancé sa propre affaire.  9 avoir affaire à qqn. Être en rapport avec qqn, traiter avec qqn dans une relation d’inférieur à supérieur ou d’égal à égal. Le coupable aura affaire à ses juges. « Ne sachant si elle avait affaire à des touristes, elle parut hésiter entre le français et l’anglais » (M. Ouellette-Michalska, 1993).  (formule de menace) « s’il continue à déconner, il va avoir affaire à moi! » (R. Ducharme, 1973).  avoir affaire avec qqn. Être en rapport avec qqn, traiter avec qqn dans une relation d’égal à égal. « Ils peuvent actuellement négocier directement avec la France; après cette date, ils auront affaire avec les douze pays de l’Europe unifiée » (La Presse, 1991). REM. L’emploi de la construction avoir affaire avec qqn est synonyme de la construction moins courante avoir à faire avec qqn.
 II au plur. affaires.  1 Activités financières et commerciales. Homme, femme d’affaires. Le monde des affaires. Voyage d’affaires. Chiffre d’affaires. Être dur en affaires. Avoir le sens des affaires. Elle est dans les affaires. Les affaires reprennent après une période calme. Je suis ici pour affaires. « il s’est retiré des affaires juste à temps pour éviter le krach » (J.-Ch. Harvey, 1934).  prov. Les affaires sont les affaires : dans les relations commerciales, on ne laisse pas place aux sentiments.  2 Intérêts financiers d’une personne. « Cet homme [...], dans son étude, gérait les affaires de clients millionnaires » (G.-É. Lapalme, 1970).  3 Questions qui sont du ressort d’un gouvernement, d’un ministère, d’une administration publique. Les affaires publiques. Les affaires municipales. Les affaires étrangères ou affaires extérieures.  4 Objets d’un usage habituel. Affaires de toilette. Ranger ses affaires. « ce désagréable sentiment de savoir que des étrangers ont fouillé dans ses affaires » (La Presse, 2007).
in TLF
ANGLICISMES CRITIQUÉS
Q/C avoir une affaire
L'emploi de avoir une affaire (de l’anglais to have an affair) est critiqué comme synonyme non standard de avoir une aventure, avoir une liaison.
Q/C carte d’affaires
L'emploi de carte d’affaires (de l’anglais business card) est critiqué comme synonyme non standard de carte professionnelle, carte de visite.
Q/C être d’affaires
L'emploi de être d’affaires (de l’anglais to be business minded ou to be businesslike) est critiqué comme synonyme non standard de avoir le sens des affaires, s’y connaître en affaires.
Q/C être en affaires
L'emploi de être en affaires (de l’anglais to be in business) est critiqué comme synonyme non standard de être dans les affaires.
Q/C heure d’affaires
L'emploi de heure d’affaires (de l’anglais business hours) est critiqué comme synonyme non standard de heures de bureau, heures d’ouverture.
Q/C place d’affaires
L'emploi de place d’affaires (de l’anglais business place) est critiqué comme synonyme non standard de établissement principal, siège (social).
REM. Dans ce sens, l’emploi de siège (social) a été officialisé par l’OQLF.
ÉTYMOLOGIEVers 1150 (in TLFi); de à et faire.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
affaire
singulier pluriel
affaire
affaires
orthographe
MEES - 3e
étymologie
Emplois critiqués
Synonymes
Afficher plus de synonymes
Mots apparentés
Afficher plus de mots apparentés
Sous-entrées
Afficher plus de sous-entrées
Voisinage
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés