Accueil / Tous les mots du dictionnaire / étoile
étoile [etwal] n. f.
 I   1 astron. Astre composé de gaz, qui produit de l'énergie et émet sa propre lumière et dont le mouvement apparent est imperceptible de la Terre sur une courte période.  astre.  étoilé, stellaire. [type : nova, protoétoile, supernova.] Amas d'étoiles. Magnitude d'une étoile. Observation des étoiles.  Étoile naine.  Étoile géante.  étoiles doubles, multiples : ensemble de deux ou plusieurs étoiles si rapprochées qu’il est impossible de les distinguer à l’œil nu.  étoile polaire : étoile de la constellation de la Petite Ourse qui indique la direction du pôle Nord.  étoile du Nord.  étoile à neutrons : astre extrêmement dense essentiellement formé de neutrons, résidu d'une étoile massive.  étoile variable, dont l'éclat varie.  2 cour. Tout astre (étoile, planète) autre que le Soleil et la Lune, visible sous la forme d'un point lumineux dans le ciel.  astre. Nuit sans étoiles. Ciel semé, parsemé d'étoiles. Étoiles dans la nuit. Étoiles au ciel, au firmament. « Un ciel très pur, criblé d'étoiles, éclairait la terre d'une clarté bleue de crépuscule » (É. Zola, 1885).  L'étoile du soir, du matin, du berger : la planète Vénus.  Étoile filante : phénomène lumineux généralement causé par l'entrée dans l'atmosphère terrestre d'un fragment d’un corps solide.  météore.  perséides.  christianisme Étoile des (Rois) Mages : astre qui, selon l'Évangile, guida les Rois Mages jusqu'à la Crèche.  Adv. complexeGT  fig. à la belle étoile. En plein air, la nuit. Coucher, dormir à la belle étoile. « J'avais déjà à l'époque [...] la coutume des omoplates dans les hautes herbes, de la nuitée à la belle étoile » (G. Soucy, 1998).  3 Astre considéré selon son influence sur la destinée humaine.  astre. Avoir confiance en son étoile.  (expression) Être né sous une bonne, une mauvaise étoile : avoir de la chance, de la malchance.  fig. Ascendant, renommée d'une personne.  renommée. Son étoile pâlissait.
 II (en référence à la forme conventionnelle de l'étoile, présentant généralement cinq branches pointues rayonnantes)  1 Forme, figure, objet représentant une étoile, en forme d’étoile. « Un caillou [...] percuta le pare-brise avec un bruit sec, y laissant une longue étoile aux branches tordues » (L. Hamelin, 1994).  Étoile de David : étoile à six branches, emblème du judaïsme.  Étoile jaune : étoile de David en tissu dont le port fut imposé aux Juifs sous le régime nazi.  Signe typographique en forme d'étoile.  astérisque.  en appos. touche étoile ou ellipt l’étoile : touche d’un clavier de téléphone marquée d’un tel signe, qui donne accès à diverses fonctions. Composez le numéro puis appuyez sur la touche étoile. Faites l’étoile 99.  2 Indice de classement des hôtels (d’après un maximum de cinq) et des restaurants (d’après un maximum de trois) en fonction de la qualité de leurs installations, de leur service ou de leur cuisine. Une auberge, un restaurant trois étoiles. Un hôtel cinq étoiles.  3 (en France) Rond-point d’où rayonnent plusieurs avenues.  L'Étoile : place de Paris où se trouve l'Arc-de-Triomphe.  4 (dans des noms composés d’animaux ou de plantes) étoile de mer : animal invertébré marin en forme d’étoile, de couleur variable (parfois très vive) et recouvert d’épines calcaires, qui est pourvu d’une bouche ventrale et généralement de cinq bras longs et souples, et qui se nourrit principalement de mollusques et autres petits invertébrés marins; forme séchée de cet animal. [Groupe des astérides; embranchement des échinodermes.]  astérie. « les étoiles de mer sont capables de sacrifier, puis recomposer une partie de leur organisme comme les lézards, leur queue. Cette faculté leur permet d'échapper à leurs ennemis, de se débarrasser de parasites trop encombrants... ou de se libérer d'un chalut, un de ces grands filets que les navires de pêche traînent derrière eux » (La Presse, 2002). étoile(-)d'argent : nom usuel de l’edelweiss.  edelweiss.  5 Adv. complexeGT  et adj. complexeGT  en étoile. Disposé en rayons. Les joueurs se sont développés en étoile sur le terrain. « Julie dormait encore, sous les draps bleus, cheveux pâles en étoile sur l'oreiller » (A. Gagnon, 1973).
 III  Vedette dans les domaines artistique, sportif, etc.  star. Étoile du cinéma, de la chanson.  en appos. Danseur étoile. Joueur étoile d'une équipe de hockey.  Étoile montante : personne qui s'impose ou qui progresse dans une hiérarchie, un domaine. Étoile montante d'un parti politique.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100; du latin populaire *stela.
ORTHOGRAPHE
  nom féminin
étoile
singulier pluriel
étoile
étoiles
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés