Accueil / Tous les mots du dictionnaire / échec
échec [eʃɛk] n. m.
 I au plur. Jeu dans lequel deux joueurs déplacent sur un tableau de 64 cases deux séries de 16 pièces, dans le but de s’emparer du roi adverse. Jeu d'échecs. Partie d'échecs. Champion d'échecs. « le soir, ils jouaient aux échecs » (M.-C. Blais, 1959).  par ext. Ensemble des pièces de ce jeu.  cavalier, échiquier, fou, pion, reine, roi, tour. Des échecs en bois, en ivoire.
 II au sing.  1 Aux échecs, coup par lequel on met en danger le roi de l'adversaire; situation dans laquelle se trouve ce roi.  coup. Échec au roi. Échec et mat.  adjt Être échec : être en échec.  adjt Être échec et mat : perdre la partie.  2 Revers, résultat négatif éprouvé par qqn (anton. : réussite, succès, victoire).  revers. Échec scolaire. Échecs amoureux. Taux d'échec. Essuyer, subir un échec cuisant. Reconnaître, accepter son échec. « les échecs de l'amour laissent dans l'âme une brûlure, une honte » (G. Marcotte, 1962).  Mettre, tenir qqn en échec : mettre dans une position difficile, empêcher d’agir. « le droit de veto, qui est le droit pour la minorité de tenir en échec la majorité » (La Presse, 1991).  (choses) Insuccès, faillite.  faillitebanqueroute, fiasco; fam. bide; insuccèsfam. claque, four, flop, plantage. Échec total, complet, lamentable. Échec d'un spectacle, d'un projet. Tentative vouée à l’échec. Aller droit vers un échec.  Faire échec à : empêcher de réussir. « la plupart des habitants de la planète recourent encore aux plantes afin de faire échec à la maladie » (Le Devoir, 2003).
 III hockey  1 mise en échec : contact physique avec le haut du corps dans le but de faire perdre la rondelle à l'adversaire, de le ralentir ou de le freiner. Il « a subi une grave blessure à la colonne vertébrale, samedi dernier, à la suite d'une mise en échec par derrière » (Le Soleil, 2008). échec avant : situation de jeu où les attaquants d'une équipe qui n'est pas en possession de la rondelle tentent de retarder l'attaque de l'adversaire ou de lui faire perdre la rondelle lorsque celui-ci se trouve dans sa zone défensive. « Profitant du travail efficace en échec avant des membres de leur quatrième trio, les Maple Leafs ont été les premiers à marquer » (Le Soleil, 2010).  2 Q/C double(-)échec : fait de frapper l’adversaire en tenant le bâton à deux mains, à l’horizontale.  charge avec la crosse. Pénalité pour double échec.
in TLF
ÉTYMOLOGIEVers 1100 (in TLFi); altération de l'ancien français eschac; du persan sâh « roi »; peut-être avec influence de l'ancien français eschec « butin ».
ORTHOGRAPHE
  nom masculin
échec
singulier pluriel
échec
échecs
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés