Accueil / Notices biographiques / Robert Élie

Robert Élie


Le romancier, essayiste et dramaturge Robert Élie est né en 1915, à Montréal, et est décédé en 1973. Il a fait des études de lettres à l'Université de Montréal et de littérature anglaise et d'histoire à l'Université McGill. Figure marquante de la culture québécoise, Robert Élie a été reporter à La Presse et il a fondé la revue Architecture, bâtiment, construction en 1947. Il a également été directeur adjoint des services de presse et d'information à Radio-Canada en 1948, directeur de l'École des beaux-arts de la province de Québec en 1958, conseiller culturel de la Délégation du Québec à Paris en 1961 et directeur du Conseil des Arts du Canada en 1979. Robert Élie a reçu le Prix de la province de Québec en 1950. Il a été membre de la Société royale du Canada à partir de 1955. (in UNEQ)

Œuvre citée dans le dictionnaire :

La fin des songes
Saint-Laurent, Bibliothèque québécoise, 1995, 224 p. (Collection Littérature). [1re éd., 1950]
accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés