Accueil / Articles d'aide à la rédaction / Les principales règles d’emploi de la majuscule

Les principales règles d’emploi de la majuscule

On peut distinguer deux types de majuscules. D’une part, la majuscule de position, qui est demandée par la place d’un mot dans un texte (en tête de phrase, après un point, un point d’interrogation, etc.). La majuscule exerce alors une fonction démarcative. D’autre part, la majuscule de signification; elle est utilisée pour les noms propres et pour certains noms communs, qui, en raison de leur emploi, deviennent en définitive des noms propres. Elle exerce alors une fonction distinctive.

L’emploi de la majuscule de signification présente souvent des difficultés : il ne répond pas toujours à des règles figées et les codes typographiques québécois et canadiens divergent sur quelques points des codes typographiques français et européens. Les principes généraux et exemples qui suivent ont pour objet de passer en revue les principaux emplois de la majuscule de signification dans le but d’établir un certain nombre d’indications ou de balises, lesquelles constituent la norme au Québec. L'usager trouvera dans les article certaines nuances ou des exemples spécifiques à chacun des cas.

Par ailleurs, il importe d’utiliser la majuscule avec une certaine uniformité dans les textes. Deux écueils sont à éviter : l’abus des majuscules, qui en vient à enlever aux majuscules toute signification, et à l’inverse, l’omission des majuscules, qui prive l’écrit d’un important moyen d’expression.

Noms propres de personnes, de personnages, d'animaux et de marques

1.1

On met toujours une majuscule aux noms propres de personnes, de personnages et d’animaux, même fictifs (prénoms, noms de famille, diminutifs, pseudonymes, surnoms, etc.). On fait de même dans le cas des divinités, saints et héros de légende, ainsi que pour les noms de personnes appartenant à une dynastie.

Exemples :

  • Victor Lévy-Beaulieu
  • le père Noël
  • le Prophète (Mahomet)
  • Athéna (la déesse)
  • le chien de Tintin s’appelle Milou et celui d’Obélix, Idéfix
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
  • les Capétiens
1.2

On met une majuscule aux noms de marques qui ne sont pas encore devenus des noms communs.

Exemples :

  • Bluetooth
  • Gore-Tex
  • Volvo

Noms de races, de peuples, d’ethnies et d’habitants

Les noms de races, de peuples, d’ethnies et d’habitants d’une ville, d’une région ou d’un pays prennent la majuscule. Employés comme adjectifs, ils prennent toutefois une minuscule.

Exemples :

  • les Blancs et les Noirs d’Afrique du Sud
  • les Québécois
  • les Estriens
  • les Américains
(mais)
  • un film italien
  • des mets thaïlandais

Note : On met par ailleurs une minuscule aux noms de langue.

Exemple :

  • Apprendre le français, l’anglais, l’espagnol, le russe, etc.

Noms de fêtes religieuses, civiles ou nationales, d'événements, de dates et de périodes historiques

On met une majuscule aux noms propres de fêtes religieuses, civiles ou nationales ainsi qu’au premier mot de certains événements ou dates historiques. Si un adjectif précède le premier mot d’une appellation, dénomination, etc., il prend aussi la majuscule.

Exemples :

  • la Saint-Jean-Baptiste
  • la Saint-Valentin
  • le Nouvel An
  • la Deuxième Guerre mondiale
  • la Révolution tranquille

Si, par ailleurs, un adjectif ou un complément suit le nom de la fête, la majuscule porte sur le premier mot.

Exemples :

  • le Mardi gras
  • le Vendredi saint
  • l’Action de grâce(s)

Lorsqu’un générique précède le nom d’une fête ou d’un événement, la majuscule porte généralement sur le nom de la fête ou de l'événement.

Exemples :

  • la fête du Travail
  • la fête de Dollard
  • la fête des Mères
  • la fête des Pères
  • le jour du Souvenir
  • le jour de l’An
  • le lundi de Pâques
  • le mercredi des Cendres
  • le temps des Fêtes
  • la révolution d'Octobre
  • la guerre de Sécession

Noms propres de lieux

4.1

Les toponymes, c'est-à-dire les noms de lieux géographiques, prennent une majuscule.

Exemples :

  • l’Afrique
  • le Canada
  • Vancouver
  • Londres
  • La Tuque (le déterminant fait partie du nom de la ville)
  • les Territoires du Nord-Ouest (nom propre des territoires du Canada)

Les toponymes composés prennent des traits d’union et tous les mots prennent une majuscule sauf les déterminants et les prépositions qui se trouvent à l’intérieur du toponyme.

Exemples :

  • Lac-Mégantic (la ville)
  • Notre-Dame-de-la-Paix (la municipalité)

Les toponymes composés anglais prennent des majuscules, mais ne prennent pas de trait d’union.

Exemples :

  • Rock Forest
  • East Angus

Les toponymes dits surcomposés, c’est-à-dire formés de deux toponymes dont au moins un comprend un trait d’union, sont liés par un tiret.

Exemples :

  • la région du Saguenay Lac-Saint-Jean
  • la région de la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine

On met une minuscule au terme générique d’un lieu, d’une adresse et une majuscule au terme spécifique.

Exemples :

  • le lac Mégantic
  • le mont Sainte-Anne
  • 55, boul. Notre-Dame, app. 210 (dans une adresse)
4.2

Les bâtiments et lieux publics qui portent un nom simple prennent en principe la majuscule. Lorsqu’il s’agit d’un générique suivi d’un complément, généralement, seul le complément prend la majuscule.

Exemples :

  • l’Acropole
  • la Bastille
  • le mur des Lamentations
  • la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
  • le palais de l'Élysée

Points cardinaux

Les points cardinaux prennent toujours une majuscule lorsqu’ils sont rattachés à une voie de communication ou à un nom de lieu. Ils s’écrivent avec une minuscule lorsqu’ils indiquent une direction.

Exemples :

  • 115, rue Beaubien Est
  • l’Amérique du Sud
  • l’autoroute des Cantons-de-l’Est
  • le Sud-Est asiatique
(mais)
  • 15 km à l’ouest de Vancouver
  • visiter la ville d’est en ouest.
  • le vent vient du nord-ouest

Titres de livres, de journaux, de films

Les titres de livres, de journaux, de poèmes, d'articles, de même que les titres de films, de chansons prennent la majuscule initiale au premier mot et aux noms propres.

Exemples :

  • Le français au bureau (titre de livre)
  • Le Devoir, La Presse (le déterminant fait partie intégrante du titre du journal)
  • Soir d'hiver (titre de poème)
  • Autant en emporte le vent (titre de livre et de film)
  • Mon oncle Antoine (titre de film)
  • Cerisiers roses et pommiers blancs (titre de chanson)

Titres de lois et de règlements

Les titres exacts de lois et de règlements prennent la majuscule initiale au premier mot.

Exemples :

  • la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (titre exact de la loi)
  • le Règlement sur les matières dangereuses (titre exact du règlement)

Appellations officielles de regroupements, d’institutions, etc.

On met une majuscule au premier mot et aux noms propres des appellations officielles d’associations, de corporations, d’institutions, d’organisations, de sociétés et de groupements de divers types (exposition, salon, galerie, etc.), de manifestations sportives, ainsi que des unités administratives telles que direction, faculté, département, etc.

Exemples :

  • l’Association des entrepreneurs en construction du Canada
  • l’Association historique francophone de Victoria
  • le Salon du livre de Montréal
  • Les Jeux olympiques
  • la Faculté des lettres de l’Université du Manitoba

La seule exception à cette règle est ministère , où le mot ministère est considéré comme un nom commun; c’est le ou les domaines que gère le ministère qui prennent la majuscule initiale.

Exemples :

  • le ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques
  • le ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Si à l’intérieur d’une appellation se trouve une autre appellation reconnue, on mettra aussi la majuscule au premier mot de cette deuxième appellation.

Exemples :

  • l’Organisation des Nations unies
  • la Fédération des Caisses populaires Desjardins

Lorsque, dans le texte, après avoir mentionné la dénomination complète, on désire par la suite, par souci d’économie, faire l’omission (ou l’ellipse) de certains éléments de la dénomination, on peut mettre une majuscule dite elliptique au premier mot de l’appellation précédée d’un déterminant défini.

Exemple :

  • L’Office québécois de la langue française a déposé son rapport annuel devant l’Assemblée nationale. L’Office espère que

Dénominations des entreprises et des sociétés

Dans la dénomination des entreprises et des sociétés, on met une majuscule au premier mot du générique et du distinctif. Lorsque le distinctif forme une expression complète, on met la majuscule au premier mot de l’expression. La marque légale (inc., ltée, enr.) prend la minuscule.

Exemples :

  • Restaurant À la bonne fourchette
  • Ameublement de bureau Sirois enr.
  • les Chantiers maritimes de Montréal inc.

Dénominations de prix, distinctions et trophées

Dans le cas des mots génériques associés à des prix, distinctions et trophées, ceux-ci prennent en principe une majuscule ainsi que l'adjectif qui les précède, le cas échéant, si ce nom est suivi d'un adjectif ou d'un complément du nom. Ils prennent en général une minuscule s'ils sont suivis d'un nom propre.

Exemples :

  • le Grand Prix de Montréal
  • le Mérite estrien
  • l'Ordre des francophones d'Amérique
  • l'Oscar du meilleur film de l'année
(mais)
  • le prix Fernand-Seguin
  • le prix Goncourt
  • la coupe Stanley

Titres honorifiques, titres de noblesse et titres de civilité

On met une majuscule aux titres honorifiques et titres de noblesse ainsi qu’aux déterminants qui les précèdent. Si l’appellation comprend deux titres, seul le premier titre prend la majuscule initiale; l’adjectif qui suit le titre prend également une majuscule. Quant aux titres de civilité, ils prennent une majuscule lorsqu’on s’adresse aux personnes elles-mêmes.

Exemples :

  • Son Excellence l’ambassadeur des États-Unis
  • Sa Majesté la reine…
  • Sa Sainteté le pape….
  • Son Altesse Royale
  • (Dans une formule d’appel ou de salutation) Nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments distingués.
  • (mais dans un texte) Nous recevons aujourd’hui madame la ministre Pierrette Thibault ou Mme la ministre Pierrette Thibault.

Les mots église, état, hôtel de ville, gouvernement, ville et autres

Le mot église prend une majuscule s’il est utilisé dans le sens d’une institution religieuse ou de communautés de chrétiens; il prend une minuscule s’il s’agit du bâtiment.

Exemples :

  • Le diocèse a dû se conformer aux décisions de l’Église.
(mais)
  • L’église de la paroisse Saint-Jean-Baptiste est actuellement en rénovation.

Le mot état prend une majuscule s’il est utilisé dans le sens de pays ou gouvernement.

Exemples :

  • Les États américains se réjouissent de la décision du président.
(mais)
  • L’appartement est dans un état déplorable.

Le mot hôtel de ville prend des majuscules s’il désigne l’autorité ou l’administration municipale; il prend des minuscules s’il s’agit du bâtiment.

Exemples :

  • L’Hôtel de Ville a accepté ce règlement.
(mais)
  • La cérémonie s’est déroulée devant l’hôtel de ville.

Le mot gouvernement prend généralement une minuscule; il peut par ailleurs être considéré comme une dénomination officielle s’il est suivi du nom d’un pays ou d’un territoire et prendre dans ce cas la majuscule.

Exemples :

  • Cela découle d’une décision du gouvernement.
(mais)
  • Le Gouvernement du Québec a déposé hier son projet de loi sur…

Le mot ville prend une minuscule dans le sens du lieu physique; il prend par ailleurs une majuscule s’il représente la personne morale.

Exemples :

  • Visiter la ville d’Edmonton.
(mais)
  • Par décret de la Ville d’Edmonton, ...

Note : On peut traiter de la même manière les mots direction , administration , université , école , hôpital et autres du même genre. Employés comme noms communs, ces mots prennent une minuscule. Toutefois, lorsqu’ils désignent l’autorité morale, le nom officiel de l’organisme, de l’institution, de l’entreprise, ou encore d’une unité administrative, ils prennent une majuscule initiale.

Noms d'espèces animales et végétales

Dans les textes à caractère scientifique, il est courant de mettre une majuscule au nom des espèces animales et végétales, ainsi qu'aux genres, classes et familles.

Exemples :

  • les Invertébrés
  • le Saumon de l’Atlantique (Salmo salar)
  • l’Épinette

Noms d'astres, d'étoiles, de planètes et de constellations

Les noms d’astres, d'étoiles, de planètes et de constellations prennent la majuscule, notamment dans les contextes scientifiques.

Exemples :

  • le Soleil
  • la Voie lactée
  • la Terre (la planète Terre)
  • la Grande Ourse
  • la constellation du Verseau

Accents sur les majuscules

Les majuscules imprimées prennent les accents, le tréma et la cédille lorsque les minuscules équivalentes en comportent. Toutefois, les sigles et les acronymes ne prennent pas d’accent.

Exemples :

  • Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.)
  • Nouvelle-Écosse (N.-É.)
(mais)
  • ENAP (École nationale d’administration publique)
  • HEC (hautes études commerciales)
  • UQAM (Université du Québec à Montréal)
  • PEPS (pavillon de l’éducation physique et des sports)

Source : CAJOLET-LAGANIÈRE, Hélène. Rédaction technique, administrative et scientifique.

Note : Dans chaque article, Usito apporte un soin particulier à indiquer au lecteur l’emploi adéquat de la majuscule. Selon le cas, une précision est donnée dans une remarque de tête ou à l’endroit approprié dans l’article, notamment devant une définition grâce à un indicateur. L’usager peut également utiliser la fonction Rechercher dans l’article grâce à la petite loupe et inscrire maj; on le positionnera dans l’article là où se trouvent les indicateurs pertinents.

accès directs
Citer
Ce contenu
Usito
Partager

Le lien suivant a été copié dans le presse-papiers :

url
MEES - #liste#
Ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur
#listeNomComplet#

Ce mot fait partie de la liste orthographique du primaire (#listeNomComplet#) du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) du Québec, élaborée en collaboration avec le Centre d’analyse et de traitement informatique du français québécois (CATIFQ) de l’Université de Sherbrooke.

Afficher tous les mots de cette liste

En savoir davantage sur la liste orthographique

Utiliser l'outil dynamique de recherche du MEES

Détails du synonyme

vedette a pour antonyme/synonyme mot apparenté

au sens de :

Historique
Suggestions :
  • ...
38 résultats trouvés